Mon blog-notes du mardi 21 janvier 2014.

    Cette semaine, mon blog-notes du mardi s’intéresse à deux faits qui font l’actualité (Valérie à la Lanterne et le projet de loi sur l’IVG) et deux infos passées pratiquement inaperçues que des lecteurs vigilants m’ont signalées : les embrouilles de Delanoë avec la CGT et une curieuse lettre de Marine Le Pen à notre ami Manuel Gomez au sujet de la possible dérive gaulliste du FN.

Valérie à la Lanterne ou la décadence nationale.

La-Lanterne-Versailles

    Interrogé sur l’avenir de Valérie Trierweiler, François Hollande a répondu que son sort serait fixé ultérieurement. Pourtant, on sait que, à sa sortie d’hôpital, l’intéressée a été installée au Pavillon de la Lanterne, la résidence de repos des Premiers Ministres de la Vème République annexée par Sarkozy … et Hollande ! Dès lors, je ne peux m’empêcher de penser que l’indécision chronique du président socialiste le conduit à éviter le clash avec sa concubine et qu’il s’apprête à nous faire accepter le concept, nouveau au sommet de l’Etat mais somme toute banal en France, du ménage à trois.

    Valérie Trierweiler nous a déjà donné une preuve de sa volonté et de sa capacité de nuisance politique avec son tweet de félicitations au député Falorni. Aussi ne s’étonnera-t-on pas d’apprendre bientôt que, par vengeance, elle décide d’accepter le deal. L’Histoire dira si, telle le marquis de Montespan, elle ira jusqu’à orner sa voiture de cornes pour rappeler partout son infortune. Et c’est ainsi que la République continuera d’entretenir une « première dame » sans statut mais symbole de sa décadence. (Note : la Cour des Comptes parle d’un coût de 200 000 €uros par an pour la Lanterne. Pure fumisterie ! Toutes dépenses prises en compte, il faut tabler au minimum sur 1 million d’€uros.)

________________________________________

Najat, Christiane, Vincent, Jean-Luc et les autres : l’anti-France en action.

French Education Minister Vincent Peillon (L) and French Minister for Women's Rights and Government Spokesperson Najat Vallaud-Belkacem (R) speak with pupils about egality between boys and girls during a visit to a primary school on the theme "The ABCD of equality" on January 13, 2014, in Villeurbanne near Lyon, central-eastern France.  AFP PHOTO/PHILIPPE DESMAZES                                                                                             Najat et Vincent Peillon dans une opération de bourrage de crâne de nos enfants.

    Najat Vallaud-Belkacem a la double nationalité franco-marocaine. Pour notre malheur, c’est en France qu’elle sévit. S’agissant de la loi sur l’interruption volontaire de grossesse, elle proclame, martiale : « Nous, la France (Elle a la folie des grandeurs !), nous réaffirmons et nous confortons le droit à l’IVG. » Je pensais naïvement que l’IVG était une possibilité offerte à toute femme en détresse de mettre fin à une grossesse difficile. Je ne savais pas que c’était un droit de toute femme à interrompre à volonté toute grossesse. Apparemment, Najat, méconnaît la différence. La France (raciste, paraît-il) a accordé à cette fille du Rif le pouvoir exorbitant de peser sur le sort des Français (réputés racistes) sans renoncer à son allégeance au roi du Maroc. Moyennant quoi, elle s’arroge, avec ses acolytes, celui de bouleverser les fondements de la société occidentale. Najat nous dit d’un ton ferme et péremptoire ce qui est bon pour nous, ce à quoi nous devons nous référer, ce que nous devons croire et penser. Si nous avons le culot de ne pas obtempérer, elle nous décrète mauvais, intolérants, racistes, rétrogrades, régressifs, réactionnaires.

    Et moi, je me demande si la Musulmane qui couvre sa tête d’un voile pudique quand elle est reçue au Maroc en ferait de même si elle était ministre de Sa Majesté M6. Le problème est que, en l’occurrence, ce n’est pas le sort de la civilisation islamique et de la nation marocaine qui est en question : c’est celui de la Nation française et de la civilisation chrétienne, universelle et romaine. Or, quand il s’agit de s’attaquer aux fondements philosophiques et moraux de la Nation française, Najat la Musulmane, Vincent, Jean-Luc, Christiane et autres « libres penseurs » se retrouvent dans une union contre nature et une alliance objective. Le plus grave est que ça commence à l’école primaire. (Lire)

________________________________________

Chirac : 2 Delanoë : 10 (millions).

mairie-de-paris_paysage360                                                                                                    L‘Hôtel-de-Ville de Paris

    On a connu les frasques du Maire de Paris Jacques Chirac. Entre autres facéties (lire si maso), il était accusé d’avoir entretenu aux frais des Parisiens quelque 21 emplois fictifs dont plusieurs n’avaient jamais dépassé les frontières de la Corrèze. Apparemment, en la matière, Delanoë fait mieux. (Lire) Ce qui n’étonnera pas les lecteurs de la France confisquée.

________________________________________

Le FN est-il noyauté par les gaullo-communautaristes ?

logo-florian-philippot_pics_390                                                                                                   Le principal conseiller de Marine Le Pen pris en flagrant délit de gaullophilie.

    Marine Le Pen est-elle en train d’ouvrir les yeux ? En recrutant un technocrate gaulliste et communautariste, la présidente du FN espérait recentrer l’image de son parti, le « dé-diaboliser » comme disent les spécialistes de la fustigation insidieuse. Florian Philippot, c’est d’abord une campagne présidentielle de premier tour recentrée, complément ratée, qui a permis à Sarkozy de mordre de nouveau sur l’électorat perdu en 2007 par le FN, et sanctionnée par l’absence de MLP à un deuxième tour qui lui était pourtant promis. c’est ensuite un défaut de clairvoyance fatal qui lui a fait rater à le train de la « manif pour tous », la plus forte manifestation de la France patriote qu’on ait eue depuis des lustres. Apparemment, ce n’est pas pour cela que Marine se rebiffe mais pour quelques gestes politiquement corrects, dignes d’une groupie de de Gaulle, qui n’ont pas plu aux Piénoirs et Harkis.

    Dans un premier temps, je vous livre la chose telle qu’elle est relatée par le site « atlantico et par Rue 89. Lisez attentivement la lettre de marine Le Pen à notre ami Manuel Gomez, qui l’avait interpellée sur la dérive gaulliste du FN. C’est intéressant et très instructif, tant dans le procédé que dans le contenu. Mais pas forcément dans le sens de ce que les Patriotes sont en droit d’attendre d’un parti qui prétend les défendre. J’y reviendrai.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire