Mon blog-notes du mardi 18 novembre 2014.

Sarkozy aux anti-mariage gay : « Je vous ai compris ! »

 images (2)

« Je vous ai compris ! », avait clamé De Gaulle au million de Piénoirs venus se rassurer à Alger le 4 juin 1958. On sait ce qu’il en a été en réalité. Les Français qui ont cru le Sarkozy de dimanche devraient se méfier. Si jamais il parvenait à se faire réélire président, ce qui serait franchement désespérant quant au discernement des Français, il fera comme il a toujours fait : il ne tiendra pas plus sa promesse de revenir sur la loi Taubira qu’il n’a tenu les autres. D’ailleurs, la seule chance de voir cette loi annulée est d’élire un Président patriote et nationiste. On n’en prend pas le chemin. 

_____________________________

Quand l’Europe intrusive impose son « drapeau ».

images

A l’occasion du match amical de football France-Albanie, les drapeaux nationaux on été absents. Heureusement qu’il y en avait dans le public… en attendant qu’on les interdise. A France-Australie de rugby, on a bien vu les drapeaux australien et français mais très furtivement et toujours à côté de celui de l’Union Européenne. Ainsi, une fois de plus, le symbole absolu de la Nation française est peu à peu remplacé par celui d’une Europe sans chair et sans âme. Et le sport est devenu le lieu d’expérimentation privilégié de la stratégie du coucou adoptée par les Européistes pour imposer leurs vues. Après la tenue des joueurs, qui a adopté la couleur bleue foncé uniforme de l’UE, et sur laquelle ne figurent plus depuis longtemps les couleurs bleu-blanc-rouge, c’est au tour du drapeau lui-même d’être discrètement escamoté. Dans le même temps, on reproche à des joueurs dont certains se sont publiquement proclamés étrangers de ne pas chanter l’hymne national. (Benzema s’est dit algérien et a juré qu’il ne s’y résoudrait jamais). Preuve inquiétante de cette dérive concertée, le rugby aussi s’y est mis. Voir les images du match de vendredi dernier.

Pour ceux qui ne comprendraient pas, je rappelle que l’UE n’est ni un pays ni moins encore une patrie ; ce n’est pas non plus un état ni même pas une fédération d’états. L’UE est une association d’états souverains. L’affubler d’un drapeau et faire en sorte que celui-ci remplace peu à peu les drapeaux nationaux est, au mieux, une escroquerie, en réalité, une forfaiture.

 _____________________________

Au journal de 20h de France 2, la désinformation.

 images (4)

    Le journal de 20h de France 2 est devenu insipide. Surtout le week-end où sévit le bien peigné Laurent Delahousse. Les informations proprement dites n’y dépassent plus dix minutes. Mais, depuis quelque temps, on constate aussi une multiplication de ce qu’on appelle en presse écrite des « publi-reportages ». Sous prétexte d’éclairer sur tel ou tel sujet, des marques y sont mises en évidence. Il arrive même d’y entendre des mensonges éhontés. Au journal de 20h de France 2 du lundi 17 novembre, dans un reportage consacré aux entreprises de vente sur internet, on a pu entendre : « Amazon dépense plus de 2 mds€ en livraisons. […] Amazon ne fait pas de bénéfices. » Ce commentaire m’a fait l’impression d’un contre-feu à la multiplication d’accusations dont la société fait l’objet sur ses pratiques fiscales[1].

    De manière générale, le service dit « public » d’information est devenu une véritable entreprise de propagande de l’idéologie dominante ; dans ce registre, l’information de France Télévisions tient bien son rôle. Mais, sur France Inter et, surtout, France Culture, c’est toute la journée que défilent les autoproclamés progressistes (c’est ainsi que se nomment les cosmopolitistes, tiers-mondistes, antiracistes professionnels, et autres droits-de-l’hommistes sélectifs qui prétendent imposer leurs lubies aux peuples). Sur Arte, c’est l’émission 28 minutes qui se distingue dans l’exercice. Quant à Public-Sénat, je suis obligé à chaque émission de me pincer pour vérifier que je suis bien sur une chaîne institutionnelle. La propagande anti-française y est permanente. Et, sur tous les sujets, les provocations, la dérision, le sarcasme, etc. y règnent en maîtres.

_____________

[1] Voir cette petite revue de presse. Amazon subventionné pour sa création d’emplois en France, huffingtonpost.fr ; Evasion fiscale : la place de Luxembourg sur la sellette, lesechos.fr ; Optimisation fiscale : Amazon pulvérise tous les records, humanite.fr ; Google, Amazon et compagnie : Il est temps d’agir contre l’évasion fiscale ! , alternatives-economiques.fr. Et je vous encourage à relire les aricles publiés ici-même sur le sujet.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.