Marine Le Pen intronise le fondateur de GayLib.

Le lobby du mariage gay s’installe au FN.

????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????                                                                                      Intronisation de Sébastien Chenu par Marine Le Pen au collectif culture du RBM.

    Depuis quelque temps, la ligne politique du FN-RBM me laisse dubitatif, pour le moins. Pour tout dire, elle me fait penser à Patrick Timsit, dans le formidable film de Coline Serreau, la Crise. Le personnage de Timsit, qui vit dans une commune de banlieue communiste n’a pas pu obtenir de HLM faute d’adhésion au PC dont il a été viré parce qu’il « ne suivait pas la ligne du Parti ». Et d’expliquer : « C’est pas facile, de suivre la ligne : elle change tout le temps ! »   

    Une chose est sûre, l’ouverture pratiquée par Marine Le Pen ressemble de plus en plus à un attrape tout. Après les nationaux-communistes de la mouvance Alain Soral, bientôt remplacés par les gaullo-chevènementistes de Florian Philippot, voici les homos de l’ancien UMP fondateur du lobby GayLib, Sébastien Chenu. Faut-il voir là encore la patte de Florian Philippot, lui-même homosexuel ? C’est fort probable car il est de notoriété publique que c’est lui qui conseilla à Marine Le Pen de ne pas participer aux manifs anti mariage gay de janvier et octobre 2013.

    Un dicton populaire prétend qu’on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre. Il ne précise pas avec quoi on les attrape mais tout le monde le sait. Avec du sucre mais aussi, pour certaines, avec de la m… On n’y est pas encore mais, en fait de sucre, Marine Le Pen et son équipe sont en train de nous faire une espèce de guimauve indigeste. A moins qu’il ne s’agisse d’un ragoût où elle recycle tous les ingrédients qu’elle trouve à sa portée.

    Sur le fond, Marine Le Pen, ces derniers temps, use beaucoup du terme « patriotes » pour désigner sa cible politique. Le FN – ou le RBM – version MLP est prêt à recevoir le monde entier pourvu qu’il soit patriote. Il y a là comme une contradiction dans les termes. Dans patriote, il y a patrie. La patrie est une et indivisible ; elle ne se découpe pas en tranches. La patrie, c’est l’appartenance à un peuple, pas à une communauté. Un gouvernement patriotique ou nationiste est au service du peuple dans son ensemble ; il n’a pas à prendre en compte les besoins, les aspirations, les désirs, les ambitions, voire les lubies d’individus agissant en fonction de ce qui les distingue des autres mais de tous les citoyens compris comme un ensemble indivis.

    Quand Marine Le Pen faisait ami-ami avec l’ancien communiste Alain Soral, on pouvait comprendre que c’était sa fibre sociale qui l’y poussait ; quand elle a accepté voire encouragé l’entrisme des chevènementistes dans le FN, on pouvait penser que c’était une façon de concilier son nationalisme avec ces préoccupations sociales ; quand, comme tout le monde, elle revendique une filiation politique avec De Gaulle, on imagine qu’il s’agit d’un œcuménisme bienvenu, une façon de faire la paix avec le passé, une espèce de Grand Pardon général où les compteurs sont remis à zéro, un souci de réconciliation nationale, en somme. Avec l’adoption des thèses d’un mouvement comme GayLib, c’est une question fondamentale qui est en jeu et qui n’est pas posée sérieusement. Une question en deux propositions à laquelle le mouvement GayLib, lui, a donné une réponse inscrite dans l’objet même de l’association : mariage des homosexuels et homoparentalité.

    Ces deux propositions heurtent de front la conception traditionnelle multimillénaire que l’Humanité dans son entier a du mariage et de la parentalité. Qu’est-ce que le mariage ? La nature (ou Dieu ou la Providence si vous êtes croyant) ayant fait le petit d’homme fragile et démuni, le mariage est une convention sociale, ou institution, par laquelle deux personnes qui ont enfanté s’engagent publiquement, devant témoins, à élever l’enfant né de leur union jusqu’à ce qu’il ait l’âge de subvenir seul à ses besoins. D’où la cérémonie publique et la fête qui va avec ; d’où lorsque l’Humanité inventa la religion, l’onction divine ou bénédiction ; d’où, quand l’Humanité commença à se séculariser, le mariage devant l’institution civile qu’est le Maire.

    Il y a dans cette proposition une sous-proposition implicite : l’enfant étant le produit d’un homme et d’une femme, c’est-à-dire le résultat d’une fonction réservée aux couples mixtes, le mariage est non pas un droit mais une obligation de couples mixtes. Les couples homosexuels ne sont pas privés du droit au mariage mais dispensés de l’obligation au mariage. De cette façon qu’ont les sociétés humaines, de tout temps, de considérer la parentalité et, donc, le mariage, découlent la dépréciation, voir la mise hors-la-loi de l’enfantement hors mariage et, par extension, de l’adultère. Cela est universel. Notez que l’Occident et beaucoup de civilisations ne s’opposent plus à ce que des couples non mariés aient des enfants. Cela découle naturellement de ce que le niveau de vie général s’est élevé au point que ces sociétés craignent moins l’abandon des enfants par les familles.

    Jusqu’à ce jour, le FN était le dernier parti politique en France à défendre cette convention sociale conforme à l’intérêt de l’Humanité.[1] Avec l’intronisation de Sébastien Chenu, au Collectif culture de RBM, de fait, Marine Le Pen vient de renoncer à un dogme intangible qui était le dernier marqueur de son parti. Et, par « culture », il ne faut pas seulement entendre littérature, cinéma, théâtre, etc; il faut entendre « civilisation ». Depuis ce 12 décembre 2014, MLP a enclenché la vitesse supérieure vers l’intégration de son parti dans la caste politique qui veut gouverner le monde en dépit de ses aspirations et de ses traditions. Sans le savoir, elle renoncé au vote des Français qui veulent préserver non seulement la nation française mais aussi sa civilisation. De fait, MLP a renoncé au pouvoir et, donc, à sauver la France.

______________

[1] Tous les partis ont relégué cette question en retrait de leurs priorités, y compris l’UMP. Mais il y a dans tous les partis une min orité plus ou moins influente de gens sur cette ligne. Une ligne que je persiste à croire très majoritaire dans le pays pourvu qu’un débat sérieux permette de confronter les arguments.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Marine Le Pen intronise le fondateur de GayLib.

  1. Monrose dit :

    En lisant et écoutant tout ceux qui prêtent à Marine des qualités et une tactique dignes de Mazarin, je pense aux officiers que je côtoyais au mess de Tebessa en 1959, gaullistes inconditionnels, et qui m’expliquait savamment que si De Gaulle avait dit ceci, c’est qu’il pensait cela, mais qu’en réalité, etc… Je revois l’un d’eux me dire : « Vous comprenez, De Gaulle est très orgueilleux, alors il refuse d’utiliser le terme d’intégration pour faire l’Algérie française, mais dès qu’il en aura trouvé un autre équivalent, vous verrez, il la fera ! « Certains de ces cocus (peu nombreux) ont fini à la Santé, passés dans l’OAS, lorsqu’ils eurent enfin compris… trop tard.
    A force de se mettre dans la peau des autres, on finit par être mal dans la sienne. Marine accumule les conseillers, dont une forte proportion d’invertis. Certes Alexandre le Grand « polluait » en public son favori Hephestion et Jules César était bissexuel(Alexandre aussi. NDE), ce qui lui donnait une double chance de ne pas s’ennuyer le samedi soir, mais au final, ça s’est mal terminé pour les 2.
    Tout cela fait désordre: le père ne voulait pas le pouvoir mais uniquement se faire plaisir, et du coup, il éliminait tous ceux qui essayaient de fleurir sous ses ombrages; la fille à l’inverse n’a qu’un seul but : la victoire (ce qui a mal réussi au général Giraud) mais qu’en fera-t-elle après ?

  2. MIKEl dit :

    Bien vu, hélas…..

  3. ZERAOUNE (SAÏDA) dit :

    Marine devrait ouvrir les yeux et écouter le peuple qui gronde !!!!!

  4. Robert dit :

    L’analyse de notre compatriote Kader HAMICHE, pour pertinente qu’elle soit ne prend cependant pas en compte tous les paramètres.

    Il faut, à mon sens, tenir compte du fait que la progression du FN /RBM produit un effet catastrophique dans la sphère UMPS et apparentés, au point qu’une vaste campagne de déstabilisation tous azimuts a été entreprise.

    La finalité étant de décourager le citoyen lambda de procéder à un vote FN, voir à rejoindre le RBM.

    Les procès stalinien succèdent donc aux interrogatoires par médias interposés.

    Ainsi passons nous par la case du Père sulfureux, aux homosexuels, puis par le prêt financier contracté auprès d’une banque russe, sans toutefois être scandalisé par le fait que les Banques Nationales ont unanimement décidé un black out scandaleux , le tout avant de revenir sur la terrifiante question de la torture … (Tout un programme…)

    Tous ces sujets constituants en fait un épiphénomène qu’il convient de relativiser surtout lorsqu’ils proviennent d’où l’on sait.

    La presse bien pensante, toujours aux abois surtout lorsqu’il s’agit du FN/RBM, ne relève curieusement pas les non lieux et relaxes prononcés dans cette intervalle à l’endroit de personnages sulfureux.

    Ainsi que bien d’autres choses que je ne peux développer ici.

    Alors oui, il peut se trouver que tel ou tel élément, suivant une présentation bien orchestrée, peut très légitimement être contesté voir dénoncé.

    Il n’en demeure pas moins qu’un rassemblement est constitué de plusieurs composantes, l’essentiel étant de partager les mêmes idées et les mêmes orientations politiques, quelque soit sa situation personnelle présente ou passée. .

    Et c’est précisément là que réside toute la stratégie, mais aussi toute la difficulté de MLP; ce qui, soit dit en passant, n’a pas échappé à cette classe politique moribonde, au demeurant très peu démocrate.

    C’est précisément ce qui explique toutes ces agitations au demeurant intempestives.

    Cordialement.
    Robert.

    Cet aspect, bien perceptible pourtant n’est hélas pas dénoncé avec la vigueur que cela le nécessite.

  5. TUR dit :

    Kader,
    MLP intronise le fondateur de Gaylib.
    Je suis P.N,adhérent au F.N et je garde et réserve toute ma confiance à ce parti politique!
    Je ne vais pas, à la lecture de cet édito, entrer et alimenter une diatribe de m…. ou une analyse indulgente. Je suis surpris et fort peiné, et te demandes de me désinscrire de ton blog. Salut KADER, Te trompe pas de chemin, Il est encore loin et plein d’embûches!
    Denis.

    • Kader Hamiche dit :

      Cher Monsieur Tur
      Je ne suis pas FN. Je ne me bats pas pour l’arrivée au pouvoir du FN mais pour celle des Patriotes. Le FN n’a pas le monopole du patriotisme.
      Vous comprendrez donc que je ne m’astreigne pas à une discipline stricte consistant à approuver tout ce que fait le chef. Surtout quand je sais que mes positions sont partagés par bien des membres de la direction du parti. Car le FN comme machine à rendre leur virginité à des gens qui se sont fourvoyés ou à recycler des ex-cocos, socialos ou gaullos même pas repentis, c’est beaucoup plus que ne peuvent supporter des patriotes sincères soucieux de la défense non seulement de la Nation française mais aussi de sa civilisation. Surtout quand, de surcroît, ils sont convaincus que la stratégie hégémoniste de Marine Le Pen est vouée à l’échec
      Autre chose : MLP peut se demander combien de voix un ralliement peut lui rapporter mais elle doit aussi s’inquiéter de combien elle peut lui en faire perdre.
      S’agissant de votre désinscription, j’en prends note en vous invitant tout de même à aller de temps en temps sur ce blog. Il y a toujours quelque chose à prendre de ceux qui ne pensent pas tout à fait comme soi.
      Très cordialement,

  6. OTTAN Gérald dit :

    Pour le moins troublant et déconcertant.

    Pourtant si nous voulons donner un bon coup de balai dans la pétaudière qui nous conduit dans le mur depuis des décennies, il faut rester UNIS et continuer a faire confiance à Marine et au Rassemblement bleu marine.

    Je ne renonce pas et je lui garde ma confiance.

  7. Robert dit :

    Le FN est en marche vers le pouvoir, cannibalisant une partie de l’ UMP, en se « banalisant » pour se faire accepter du plus grand nombre – du moins le pense-t-il. Il applique, à l’envers, l’adage « Paris vaut bien une messe » qui devient « Paris vaut bien un PACS »…

  8. SIRE dit :

    Bonjour,tout ceci me fait penser qu’une fois au pouvoir MLP ne s’embarrassera pas de toutes ces composantes et le naturel reviendra vite au galop.Le fait d’attirer à elle,pour arriver au pouvoir,n’importe qui et n’importe comment m’incite à penser cela.

  9. sandeaux dit :

    Tout a fait d’accord avec Kader, le FN est et va devenir un parti mange merde tout comme le sont devenus l’UMP et le P.S.
    2017 sera l’annee des desagreables surprises avec l’arrivee a la Presidence de la Republique d’un certain gaulliste, un certain Juppe, qui lui finira par nous enfoncer un peu plus dans la merde. Dans ce scenario catastrophe, un espoir, Marion……

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.