Appelez-moi Charlie !

Des djihadistes ont décapité Charlie Hebdo.

charlie-3044338-jpg_2649429_652x284

    Cela devait arriver et c’est arrivé ! Charlie Hebdo a été décapité par les ennemis de l’humanité. Charlie Hebdo est tout ce que les islamistes ne comprendront jamais : la capacité sans limites à rire de tout et l’absence totale, sans concession, de tabou, associées – et c’est peut-être ça qui les choque le plus – à l’ignorance absolue de la haine.  

    Au-delà des personnes froidement assassinées par un commando qui est peut-être, à l’heure même où j’écris, en train de subir l’assaut du RAID, c’est un monument du patrimoine national qui a été profané. Oui, quand j’ai entendu avec consternation, ce midi, l’information presque en direct, j’ai ressenti la même chose que le jour où des obscurantistes talibans ont détruit en 2001 les bouddhas afghans de Bamiyan et quand, en 2012, leurs cousins d’Ansar Dine ont détruit des mausolées de Tombouctou inscrits au patrimoine de l’humanité. Sur le coup, et quoique vraiment secoué, je me suis demandé si ce n’était pas un peu exagéré.

    Ce n’est qu’après que j’ai compris cette sensation. Charlie Hebdo est, dans l’inconscient collectif des Français, dont je suis, un élément constitutif de leur mode de pensée, ou plutôt un rejeton de leur civilisation dont la liberté de pensée est un des fondements. Un petit ou grand frère de Coluche, en quelque sorte, car j’ai ressenti exactement la même chose lorsque, un certain 19 juin 1986, j’appris sa mort survenue à Opio. Quelqu’un a dit un jour que tous les Français de cette époque se souvenaient de ce qu’ils ont fait ce jour-là. J’en témoigne : moi, j’étais en vacances à moins de cent kilomètres de là, au village de Coriolan à quelques kilomètres de Sainte-Maxime. Et lorsque j’appris la nouvelle, j’étais sur le toit de la petite maison de location pour essayer de régler l’antenne tv… Eh, bien ! A partir de ce jour, chaque Français conscient se souviendra de ce qu’il a fait le 7 janvier 2015, le jour de la décapitation de Charlie Hebdo.

    Bien souvent, par la suite, je me suis demandé ce que Coluche aurait dit de tel ou tel événement national à mes yeux hallucinant. Et ce, de plus en plus souvent. Songez à la façon dont il commenterait la lente mais inéluctable plongée de la France dans l’abîme ! Certes, je ne me fais pas cette réflexion à propos de Charlie mais son statut est de la même essence, en tout cas pour certaines générations de Français. Créations originales qui ont marqué leur époque et qui n’ont jamais été ou ne seront jamais remplacées, Coluche et Charlie Hebdo sont des monuments historiques.

    Toute la journée, j’ai entendu parler de guerre de civilisation. Y compris dans la bouche de ceux qui déversent leur haine sur Zemmour et Houellebecq, qui l’annoncent. Et toute la journée, j’ai entendu des hommes politiques appeler à l’union nationale. D’ailleurs, je n’ai jamais autant entendu parler de Nation qu’aujourd’hui par ceux-là même qui la foulent au pied et qui travaillent à sa destruction. Alors, oui, d’accord pour l’union nationale, mais après, seulement après que les causes de ce qui est arrivé aujourd’hui – et qui se reproduira – auront disparu. Après seulement qu’on aura pris le virage nécessaire pour tuer dans l’œuf la guerre de civilisation que les djihadistes mènent à la France et à son modèle de société.

    Qu’on cesse de considérer l’islam tel qu’il est pratiqué aujourd’hui comme compatible avec la République et qu’on agisse en conséquence. C’est-à-dire, qu’on mette fin à la communautarisation de la France sur le modèle anglo-saxon. D’abord, en supprimant le CNFM : la France ne doit connaître que des citoyens ; elle n’a pas à « organiser » une religion qui, depuis les origines et tout au long de l’histoire, a récusé la notion même de clergé. L’Islam est une religion qui met l’individu face à son dieu et n’autorise entre eux aucun intercesseur. Seuls sont référents les oulémas (ou docteurs de la foi) dont les avis font autorité au sens premier du terme, mais pas obligation. C’est quand même un comble que ce soient les Occidentaux de tradition chrétienne qui « organisent » l’Islam !

    Ensuite, en clarifiant les choses avec les Musulmans, y compris ceux auxquels on a donné sans discernement la nationalité française, ce qui les autorise, croient-ils, à revendiquer tout et n’importe quoi : il n’y aura pas de réformes de société pour tenir compte de leurs spécificités. C’est à eux de se conformer aux us et coutumes françaises, pas l’inverse. Par exemple, j’ai appris ce soir avec consternation, de la bouche de Dominique Reynié, à C dans l’air, qu’une cinquantaine de tribunaux islamiques faisaient appliquer la charia en Grande-Bretagne (Moi qui croyais que l’Ontario, qui envisage d’en faire l’expérience, était précurseur en la matière !). Ces tribunaux islamiques sont à l’origine de quantité de troubles, notamment pour les femmes. Or, les juristes musulmans réclament depuis des années à la France la mise en place de la charia. Y compris ceux qui contrôlent le CFNM, les pseudo-modérés de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), affiliée aux Frères musulmans dont le projet est bel et bien d’islamiser l’Europe. Mais ce sont des enfants de cœur à côté des Marocains du Rassemblement des Musulmans de France, qui ont obtenu 43,2 % aux élections de 2008 aux Conseils Régionaux du Culte Musulman et 87,35 % des voix à celles de 2011. Invités ce soir dans les médias à condamner l’attentat de ce matin, Amar Lasfar, l’ami de Martine Aubry et actuel président de l’UOIF, et Hassen Chalghoumi, imam contesté de la mosquée de Drancy, naturalisé en express, promu interlocuteur favori des médias et pote de David Pujadas, n’ont pas eu à se forcer pour le faire : aucune question gênante ne leur avait été posée.

    Evidemment, ce sont là des conditions qui ne seront jamais remplies car, en vérité, la communautarisation et l’islamisation de la France sont en parfaite conformité avec le projet global de nos zélites, et la charia pour tous les Musulmans d’Europe est déjà dans les tuyaux. Nos grands chefs ont beau verser des larmes de crocodile sur les victimes d’attentats « terroristes », ceux-ci sont en réalité parfaitement intégrés dans leur projet. Pour eux, ce sont, en quelque sorte, des accidents collatéraux qui n’altèrent en rien l’économie générale du projet de civilisation qu’ils ont décidé de mettre en œuvre quoi qu’il en coûte. Le djihad islamiste n’a qu’un défaut : il attire l’attention sur la guerre qu’eux-mêmes font à la France et à sa civilisation.

    Mais, pour une fois, je voudrais finir par une note personnelle. La fin de Charlie Hebdo, pour les gens de ma génération, c’est un nouveau signe de la fin d’une époque, celle de l’adolescence tardive, celle d’Hara-Kiri, que nous étions peu à lire, en 1973, mais qui nous donnait matière à nous faire remarquer en le faisant circuler sous le manteau. C’était un temps ou Goscinny, Gotlib, le Professeur Choron et, surtout Cavanna (Et le singe devint con), étaient les maîtres-à-penser de toute une jeunesse. Avec eux, nous apprenions l’histoire nous initions à la politique et faisions de la philosophie sans le savoir. Cavanna est mort le 29 janvier dernier. Ses potes de Charlie l’ont, heureux hommes, rejoint ce matin en un enfer où les islamistes n’iront jamais puisque eux sont voués au paradis. De tous les commentaires entendus aujourd’hui, aucun n’a rappelé Cavanna.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

41 réponses à Appelez-moi Charlie !

  1. zimmermann dit :

    L’année 2015 ne semble pas placée sous le signe du rire. Pourtant il reste des raisons d’espérer :
    – Le gouvernement socialiste et républicain s’est bien amusé du million de manifestant de la manif pour tous
    – les terroristes islamistes ont du sacrément ricaner des 4 millions de bisounours de janvier 2015
    – Et moi je suis mort de rire quand j’entends dire que c’est pour la défense de la liberté d’expression (comme zemmour dieudonné et minute)

  2. Martinez dit :

    Bonjour Kader. Il est bon de lire tous les commentaires qui sont quelquefois très dur et je pense pas que le mien soit apprécié. C’est une tragédie qui s’est déroulée devant nos yeux et je pleure les victimes mais je pleure aussi les assassins. Je dis paix à leur Àme et je continue à prier pour tous les morts. Je me demande en analysant les faits : n’est-ce pas un complot ? Vous ne trouvez pas bizarre que les deux frères ont été tués dés leur sortie ? Pourquoi ? Dans le magasin casher ceux sont que des clients qui ont été abattus ? Et le patron où était-il ? Le musulman qui a caché une parie du personnel dans la chambre froide et se fait tuer dehors ? Donc il était prévenu….. Il y a trop de questions qui restent obscures. Le dimanche une marche est organisée, vous pensez que cela ne cache rien ? Quant à la liberté d’expression je suis d’accord que si elle reste respectueuse. Or, Charlie Hebdo était de plus en plus irrespectueux. Croyez-vous que les catholiques ou les chrétiens appréciaient toutes ces caricatures de Jésus, tes prètres qui enculent !!!! Je regrette, mais j’appelle cela, de l’humour de bidets comme certains journalistes de bidet. Les jeunes de banlieues ont été abandonnés et nous sommes tous responsables. Et les politiques qui attisent la haine, ils feraient mieux de faire attention. Voilà Kader ce que je voulais dire. Mon commentaire ne sera pas apprécié et pourtant, moi j’ai vécu le 5 juillet 1962 à Oran. Je ne veux pas faire d’amalgame et je n’irai à aucune marche. Georgette

  3. saurat dit :

    Ces gens crachaient sur des soldats (dont j’etais) qui se battaient pour la France, pour nous c’etait des salauds vivants ils sont des salauds morts

    • FERRARI Jean-Louis dit :

      Bonjour , Absolument d’accord avec vous . Cette affaire prend une tournure de plus en plus démesurée et grotesque , qui sert encore une fois aux politiques . Ne pas oublier le 5 Juillet 1962 à ORAN , le massacre de 3000 innocents , mais la pas de mobilisation ,d’indignation ni de deuil national , alors ,alors ………

  4. Zèbre Zélé dit :

    Bonjour Kader, moi aussi j’ai adoré Hara Kiri et Cavana mais j’apprécie beaucoup moins Charlie Hebdo qui est beaucoup plus dans le registre de l’insulte. Enculer du curé est-ce drôle ? Quant à pratiquer « l’ignorance absolue de la haine » comme vous dites, ils se sont quand même bien remués pour faire interdire le FN ! Des bisounours à sens unique …

  5. salaun cécile dit :

    a force de se voiler la face , refusant de voir plus loin que le bout de la lorgnette, voila ce qui nous arrive, je pense que c’est un début , hélas ,d’autres crimes vont suivre . Les petits délinquants ne sont pas punis et petit à petit ils glissent vers la criminalité

    • FERRARI Jean-Louis dit :

      Il ne s’agit pas de petits délinquants qui glissent vers la criminalité , ce sont de véritables terroristes fanatisés et prets à tout .

      • Chrif dit :

        Oui c’est juste.
        D’abord delinquants de quartiers plusieurs fois poursuivis.
        Puis apprentis terroristes aux slogans islamistes mis en prison et suivis par les services depuis au moins 2009.
        Ils finiront malgré tout par devenir de véritables commandos très bien entraînés aux maniements des armes avec passage par l’Orient.
        Fichés aux USA et déjouant toute surveillance, ces hommes aux lourds dossiers judiciaires terminent leur parcours par des assassinats barbares presque en direct sur les écrans TV. Un film qui va durer plusieurs jours.
        Si avec tous ces éléments et les actes qui se sont déjà produits à Toulouse ou en Belgique, ces terroristes équipés d’armes de guerre ont pu attaquer Charlie Hebdo, cible déclarée, et agir plusieurs fois au cœur de Paris et créer ainsi une psychose dans tout le pays c’est tout simplement incompréhensible et très inquiétant.
        On a appris que ces jeunes n’ont aucune véritable connaissance religieuse ni même une quelconque formation spirituelle de l’islam, religion monothéiste qui n’autorise ni ne permet ces meurtres qu’elle condamne totalement.
        Mais cette tragédie risque de jeter la suspicion sur tous les musulmans ou supposés tels. C’est ce que recherchaient ces insensés c’est à dire propager le trouble au sein de la Nation française.
        Dieu préserve la France.

  6. R99242V dit :

    La « gauche » n’a pas vu le coup venir vu qu’elle passe son temps à diaboliser le FN alors qu’inconsciemment (quoique) elle fait le lit des barbares. Quand on prend comme citoyen d’honneur de la ville de Creil, Marouan Barghouti condamné 5 fois pour attentats et assassinats, on encourage d’une certaines manière les esprits faibles et tarés à vouloir faire de même et cela est criminel.
    Désolé, je ne suis pas  »Charlie » mais Français d’abord et, l’histoire de mon pays m’apprend que  »La liberté ne se gagne, ni ne se maintient par la plume, mais les armes à la main ».
    A cause de l’angélisme de certains (tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil) il va falloir se damner en mettant les mains dans le sang pour redonner la paix à nos gamins.
    Jacques, Ancien Combattant.

  7. gudule dit :

    Les commentaires de tous sont très pertinents loin du politiquement correcte dont on nous abreuve j’en ai marre de ces pleurnicheries degoulinantes. Kader les commentaires d’aujourd’hui m’interpellent il serait temps de créer un parti a tout le moins un mouvement de reflexion afin de mettre un terme au politiquement qui nous étouffé et peser

  8. gudule dit :

    Voir la biographie d’hassen chalgoumi imam de drancy sur wikipedia elle est éclairante on voit qui dirige l’islam de France. Aujourd’hui il donne des leçons de francité alors qu’il parle a peine le français. Prêt a tromper le français moyen et des politiques trop heureux d’avoir un interlocuteur qui fait semblant de penser comme eux.

  9. sastre jean louis dit :

    BONJOUR KADER
    je me pose une question en preambule je soutiens les personnes phisyques touchees mais je ne soutiens pas charly hebdo en tant que personne morale
    ma question  » ES-CE QUE LA REACTION AURAI ETE LA MEME SI C ETAIT MINUTE QUI AURAI ETE VISE »
    MERCI de ta reponse
    n oublions pas les harkis et les pied noirs qui ont ete touches les premiers par des fanatiques qui a l epoque ne portaient pas ce nom et qui par ailleurs le gouvernement francais les soutenai on peut dire merci a zora ceci ne l oublions pas

  10. Robert dit :

    L’Elyséecircus a fourni une pitoyable prestation, qui en tout état de cause n’est pas à la hauteur, tant au niveau de l’évènement dramatique que la France subit, qu’en ce qui concerne les décisions prises…
    Plan Vigipirate attentat (?) malgré un déficit notable d’effectifs, drapeaux en berne…), ceci sans parler des cris de stupéfactions de la classe médiatique, face à une situation qui, hélas, était prévisible, mais qu’ils n’ont eu de cesse de contester lorsqu’on les avisait (M. ZEMMOUR)…
    Bref, j’allais omettre de relater qu’au delà du fait qu’il a été décrété que nous sommes tous des « Charlies », une Union Nationale est aussi souhaitée… Pour marcher dans les rues de Paris, histoire de prendre le frais .. sans doute !!
    Tout un programme vraiment déterminant dans les « mesures coercitives » qui s’imposent, cela afin de se prouver et de démontrer au monde qui nous observe, qu’après avoir été « des Charlies », nous rejoindront, très rapidement notre posture de « Charlots » .. crayons en main …
    Gageons qu’après ce spectacle grotesque, les crapules de djihadistes vont mourir de rire !!!

  11. Ribière dit :

    ET CE QUI DEVAIT ARRIVER …..arriva ! je ne me reconnaît pas dans cette FRANCE sans dessus ni dessous . Trop de non dit , le bateau n’a pas de capitaine , il coule . les journaliste ne font que de la mauvaise info . Charlie Hebdo à été victime des ces croyons ….les crayons tuent aussi . on ne peut pas se moquer de tout et n’importe quoi . je ne suis pas une lectrice de ce journal , je n’aime pas leur prose . Je ne suis pas CHARLIE …tant pis si cela déplaît … journal satirique provocant ….tant va la cruche à l’eau … notre gouvernement gouverne mal , ils sont responsables de ce climat nauséeux qui règne dans le pays ; à force de répéter pas d’amalgame et le vivre ensemble …les Français se sentent mal aimés , les musulmans pris entre deux feux …plus personnes n’a sa place .. la loi pour les uns et pas pour les autres ..cela fait beaucoup ; je suis désolée de la mort de ces « innocents  » au propre comme au figuré , rien d ‘ étonnant en ce qui me concerne .je pense qu’ils devaient s’y attendre quand même …( mais comme ON NOUS DIT QUE C ‘était de grands enfants ??!!! ) il va y avoir des têtes brûlées des deux côtés , c’est à craindre . ensuite la prise d’ otage du micro où tout le gratins y va de ses larmes et gémissements ,sanglots . gouverner c’est prévoir , c’est pas faire la tournée des cantines pour manger des petits fours entre deux tours de  » vespa  » ! avec ce pété du casque ! on dirait que tout est fait pour que l’on se battent comme des chiffonniers ! et l’avenir n’est pas prometteur . La mauvaise politique de la France dure depuis 3O ans . on n’est pas au bout de nos peines . Au plaisir de vous lire Kader …ainsi que les commentaires plus explicites que les mauvaises infos ! ……

    • Etienne dit :

      La toute première chose à sauvegarder pour qu’une démocratie puisse le rester, c’est le droit d’expression qui comprend la satire, absolument indispensable comme contre-pouvoir. Bien évidemment on peut rire de tout, tout dépend de la présentation. Si une société commence à ne plus pouvoir rire des belges, des catholiques, des noirs, des handicapés, des hommes politiques (dont certains mériteraient à eux seuls un ouvrage complet), et de tous les autres, alors de quoi rirons nous ? il suffit de voir dans l’excellent film « le nom de la rose » ce que peut devenir un personnage qui a exclu tout rire…

    • ruby nathalie dit :

      Bonsoir Ribière,
      Je suis en totale adéquation avec votre ressenti et vos raisonnements. Ce qui me dérange vraiment dans ce drame, après la mort de ces hommes et femme c’est cette manipulation des esprits qui en ai faite. J’ai 3 enfants de 22,18 et 13 ans qui sont toutes les trois formatées par l’éducation nationale et donc programmées pour rentrer dans le cortège du politiquement, religieusement, humainement, socialement CORRECT selon les normes en vigueur depuis 40 ans et là, en qualité de parent, je me sens fragilisée et impuissante face à ce bloc « identitaire » qui fait de ma façon de penser, une paria. Il est très difficile de trouver les arguments pour faire prendre conscience aux manipulés, qu’ils sont sous le joug d’un imposteur…
      @étienne : bonsoir, je suis d’accord avec vous, on doit pouvoir rire de tout et de tout le monde, nous sommes d’accord sur la liberté d’expression mais Charlie, selon moi, va beaucoup trop loin dans la satire, jusqu’à blesser mortellement les gens visés. Il y a des limites qu’il faut respecter. Maintes fois, j’ai été heurtée par ces caricatures injurieuses, comme Ribière, je dis « je ne suis pas charlie » mais je suis dans le deuil et le recueillement pour ces hommes et femme lâchement assassinés

  12. Bouvier dit :

    Cher Kader, parfois je ne partage pas 100% de vos opinions, mais là, je n’enlève pas une virgule. Les larmes de crocodile de nos zélites me feraient bien rire si ce n’était pas si dramatique, elles me mettent plutôt en colère. Je pense en particulier au ministre de l’intérieur qui en aout dernier déclarait sur RTL: « CE N’EST PAS UN DÉLIT DE PRÔNER LE DJIHAD ». Il est certes en première ligne mais je me demande dans quel camp.

  13. Monrose dit :

    Le policier achevé par les Djihadistes étendu au sol, s’appelait Ahmed Merabet. Il était musulman. Il a levé le bras et a dit au tueur:  » ça va, ça va, chef ! ». L’autre musulman n’a eu aucune pitié pour son propre frère en religion. Cela m’a ramené 60 ans avant, que ce soit avec Amirouche massacrant 1800 étudiants d’Alger qui l’avaient rejoint, ou à Mellouza où ce sont 400 villageois accusés de Messalisme qui furent aussi exécutés par le FLN. La force du terrorisme c’est qu’il ne recule devant rien, quitte à tuer sans discernement même ses propres frères; il a le temps devant lui, alors que la démocratie vit au jour le jour, au gré des élections à venir et d’un budget à respecter. Le terroriste utilise des moyens peu couteux mais qui ruinent l’économie, ce qui l’indiffère, car il veut ruiner cette civilisation où il vit mais qu’il exècre. Notre société occidentale n’a pas les moyens intellectuels d’affronter victorieusement cet ennemi qu’elle se refuse à identifier comme tel.

  14. mill dit :

    c’est malheureux mais il a fallu la mort des journalistes, pour se rendre compte ce
    qui se passait en France, avant on se mettait des oeillères il a fallu ce drame pour
    comprendre, parce que ce sont des journaliste, la faute sont aux médias et aux
    politiques qui nient tout ce qui nous entoure, réveillez vous

  15. domichel dit :

    enfumages politiques et autres tergiversations sont de mises avec ce gvt et ses comparses. Ne tombons pas dans le panneau. Si la rue s’anime, l’angélisme n’aura plus de mise , cela peut faire mal !
    résultats d’une politique autiste et aveugle depuis plus de 30 ans aux accents de pasd’amalgameetbienvivreensemble ……….. etc etc etc.

  16. gerard emanuely dit :

    Changer la liberté de pensée, par la liberté d’expression

  17. gerard emanuely dit :

    Comme toujours, une bonne analyse de Kader Hamiche. Comme toujours les évènements servent de support à certains pour essayer de démolir au passage ceux dont ils n’apprécient pas la ligne de conduite, Zemmour et Houellebecq pour ne pas les citer. Comme toujours ces « certains » n’ont aucune pudeur à se contredire quand ils crient haut et fort pas d’amalgame, mais ce n’est pas valable pour tout le monde, ou qu’ils prônent la liberté de pensée, pas aussi pour tout le monde. Je déteste ces « certains » de la pensée unique, ces donneurs de leçons , ces manipulateurs …

  18. mamie Babette dit :

    d’accord avec ce que dit Kader. Juste un petit truc : quand Dieu a accordé à Noé de ne plus se mêler de nos affaires, Il nous a accordé le libre arbitre, donc la liberté de penser. Même l’orgueil le plus imbécile ne peut pousser un être humain qui se prétend croyant à s’imaginer faire mieux que Dieu lui-même. En réalité, la faiblesse occidentale a ouvert la voie à un nouveau type de criminalité, où des tordus de tous crins lâchent leurs instincts de tueurs au nom d’un Dieu dont ils ignorent superbement les commandements. L’attentat contre Charlie Hebdo me procure, comme à tous les gens civilisés, une amertume profonde, en blessant mes convictions les plus profondes de tolérance et de liberté. Je suis en colère, j’ai de la peine pour les familles, je suis furieuse, je suis désolée pour ces innocents, sans oublier ces policiers qui ont tenté de faire leur devoir, et je me sens mal, car cette petite pointe douloureuse, tapie comme un scorpion qui n’attend que l’occasion de se dresser, n’est-elle pas la même que celle que j’ai éprouvée quand je vivais dans mon cher Bab-el-Oued et que les bombes éclataient à la sortie des écoles ? n’avait-elle pas disparu, cette fureur qui fait voir rouge et obscurcit l’entendement ? ou est-ce une autre, plus discrète, mais tout aussi nuisible ? et si moi, j’ai peur de ressentir ces choses, combien d’autres les laisseront éclater sans restriction aucune et confondront bêtement nos voisins musulmans qui ne demandent qu’à vivre en paix et en bon voisinage avec ces malades qui ne savent que crier « tue ! tue ! » J’ai mal pour la France, car c’est elle qu’on a voulu assassiner.

  19. ODIN dit :

    La religion est sacrée et doit être respectée. Celui qui passe outre doit en supporter les conséquences.
    La liberté d’expression : oui pour Charlie Hebdo, Non pour Dieudonné et Soral. Résultat : il n’est pas question de faire bloc avec l’ectoplasme qui nous sert de président, pas plus avec le toréador aux oreilles décollées.

  20. TO12 dit :

    Honte à ceux qui sont offusqués par les crèches dans les lieux publics mais qui ne sont pas révoltés contre les musulmans qui bloquent des rues entières « les fesses en l’air » pour la prière du vendredi.
    Voilà d’où viennent toutes les incompréhensions. En 1962 3 départements français ont quitté le berceau France. Mais à l’époque, vivant en Afrique, j’avais entendu dire par des musulmans  » la France a mis cent trente ans pour coloniser l’Algérie par le sang nous en cinquante ans nous la coloniserons par notre immigration ».
    Qu’en est-il aujourd’hui ????

  21. MIANE dit :

    Continueront-ils longtemps à détruire la nation ces pervers bisounours qui dirigent la France vers sa libanisation ?
    Cet avertissement pourra-t-il leur ouvrir les yeux ?
    Ce serait malheureux que le sacrifice de nos caricaturistes-journalistes et policiers
    ne servent même pas à leur ouvrir les yeux pour qu’ils appellent enfin par son vrai nom le « danger islamiste » et qu’ils cessent d’alimenter le terreau tellement favorable de l’immigration incontrôlée qu’ils qualifient : « une vraie chance pour la France ! »
    On n’a pas entendu le garde des sceaux naturellement prompte à s’émouvoir des évènements extérieurs ou des manifs pour la défense des valeurs de la famille… seulement des cris d’effroi de ses protecteurs : des hypocrites bisounours !

  22. Etienne dit :

    La France est un pays de grande ignorance ,de division, et de dupes .
    Pour mon malheur je parle arabes ,hier sur le parvis de la cathédrale de BORDEAUX dans le rassemblement en réaction de CHARLIE -H j’ai entendu des jeunes MAGHREBINS dire (tu as vue comme on les a nicker ses fils de chiens ,tu as vue comme il a achevé le cuff ) un vrai soldat du peuple moi ma vie je lui donne si il veux ) et toute autour des français se lamenter , et eux de répondre a une Dame ,(oui c’est monstrueux se sont des fous ça n’a rien a voir avec la religion )Je voulais intervenir et j’ai pensé « laisse tomber ce n’est pas ton combat
    je connais cette ruse je l’ai subit ,et je la retrouve ,la responsabilité incombe le combat droite Gauche qui est installer en France depuis longtemps ,exemple l’intervention en LIBYE qui a renforcer ,et armer les terroriste , et a ce jour tout le monde politique souhaite détruire BACHER alors qu’il se bat contre eux .
    Pauvre FRANCE

  23. Jordan dit :

    ATTENTAT
    Ainsi « Charlie Hebdo » paie son humour anti islamiste en cette journée du 7 janvier 2015.
    Il faut d’abord penser à ces morts, morts de la haine qui anime des terroristes qui ont fait d’une religion déformée de ses principes de consensus et de fraternité prônés par Atatürk ou Bourguiba comme ils existaient en Algérie avant la tragédie des événements et de la fin de l’Algérie française, un étendard radical de mort.
    Ces terroristes de l’ombre et du crime ont puisé leur idéologie dans le jihad et le communautarisme que l’Europe et en Europe, la France, ont laissé se développer avec l’aide de nombreux médias. Ces derniers qui aboient comme des hyènes contre eux qui élèvent la voix ou écrivent le danger qu’il y a, à ne pas se prémunir contre une culture du meurtre des « infidèles » ou avec cette envie d’illuminés fanatisés de reprendre Poitiers.
    Si je compatis à la mort de ces journalistes, dessinateurs et écrivains, je ne peux oublier combien lors de la guerre d’Algérie, ils étaient bien plus des défenseurs des terroristes du FLN que des soutiens à l’armée française et aux Harkis qui défendaient une plus grande France. Ils sont aujourd’hui ces gens de » Charlie Hebdo » des martyrs de la liberté. Je veux bien l’admettre mais, et Eric Zemmour qui revendique une liberté de langage et d’expression ou Houellebecq, avec son livre « Soumission » qui rejoint, dans son approche du danger islamiste et du jihad le roman de Jean Raspail : « Le camp des Saints » Que peuvent ressentir les journalistes de Libération » ou France inter qui sont les voix et les plumes d’une gauche caviar et du gouvernement socialiste ? Un gouvernement qui veut le vote des étrangers ! Encore merci que d’entrée de « jeu » la droite extrême ne soit pas montrée du doigt comme avaient su l’écrire « Match » et « le Canard enchaîné » lors des attentats de Toulouse ! Toulouse dont le maire de l’époque voulait changer le nom du pont Bayard en pont de la honte du 19 mars ! La France se fourvoie dans un humanisme obscur et destructeur et le dire l’écrire est tabou malheureusement !
    Bien entendu c’est bien ces rassemblements de soutien ; c’est bien tous ces gens qui descendent dans la rue en signe de protestation contre un attentat horrible et je compatis ! J’approuve pour une fois que le pays se sente concerné contre un jihad honnis, présent sur notre sol… Mais n’est-ce pas trop tard ces morts qui imprègnent de leur sang… Toulouse…. Nantes… Paris ?
    Je me rappelle « Charlie Hebdo »… « Le Canard enchaîné »… les journaux gauchisants… les radios d’État ! Tous contre l’Algérie française. Tous contre les Pieds-noirs et les Harkis qu’il fallait renvoyer se faire assassiner sur une terre qui était la leur, la nôtre aussi et qui allaient mourir d’avoir cru en la République française. Par contre, tous pour la révolution terroriste et le FLN. Nous n’avons eu le droit ni a la compassion ni à la solidarité. Nous étions seuls et le sommes restés longtemps.
    Les drapeaux sont en berne à Paris et un Président parle… En mars 1962, en juillet 1962, il n’y a pas eu un drapeau en berne, pas un discours de président pour combattre et stigmatiser les assassinats, les blessés achevés, les disparus… Aujourd’hui, un Président évoque la liberté d’expression… sauf pour les rescapés de l’Exode ; sauf pour Eric Zemmour, et qui veulent « autodafer » le livre de Houellebecq.

    Se rendront-ils compte ces élus de la République et cette grande masse des gens de la presse qu’ils défendent un droit d’écrire de s’exprimer pour les uns, mais le refuse à d’autres ?
    Paix à l’âme des morts qui avaient trop souvent des convictions « orientées », et espérons que les esprits des vivants s’ouvrent véritablement à la liberté d’écrire et de pouvoir parler librement, sans frontière idéologique de gauche.

    • ZERAOUNE (SAÏDA) et (MASCARA) dit :

      Tout à fait d’accord avec vous, les Français resteront des veaux(ce n’est pas de moi mais de qui vous savez  » la Grande Zora »…. N’oublions pas tous ces attentats commis contre nous par le FLN qui était soutenu par ces gens là.!!!Mais la personne pour nous soutenir….

    • jany dit :

      Bravo et merci, je crois que nous sommes nombreux à ressentir cela !

  24. angel dit :

    Bjr Daniel votre article est des plus éloquent et pratiquement il n’y a rien à rajouter !je vais quand même rajouter ceci un peu hors contexte quoique ??
    j’ai entendu ce matin que Marseille était devenue la ville la plus importante en densité magrébine en effet ,actuellement le nombre se situe à 1 mus pour 4 mais dans 5 ans le rapport sera alors 2 /4 puis dans 8 ans à 2 et demi /sur 4 etc… cela donne à réfléchir bonne jnée bien fraternellement

  25. FERRARI Jean-Louis dit :

    Tout ceci est la résultante d’une volonté politique gauche droite .Nos gouvernants et les médias sont résponsables de ces états de fait .

    • ZERAOUNE (SAÏDA) et (MASCARA) dit :

      Tout à fait d’accord, peu être quand 2017 tout changera ??
      Salut Jean Louis de Montauban….

  26. Chrif dit :

    Les journalistes et dessinateurs morts étaient connus pour leurs luttes contre le racisme et la défense des travailleurs immigrés.
    L’acte barbare et lâche qui vient de se produire à Paris n’a aucune justification religieuse et comme le soulignent beaucoup d’associations musulmanes l’Islam condamne fermement cet assassinat inqualifiable. Ce terrible attentat risque d’aggraver l’islamophobie déjà à un niveau inquiétant. On doit rester vigilant pour préserver le vivre ensemble et rejeter ceux qui poussent à la haine.
    Les terroristes ne doivent pas réussir dans leurs folies destructrices.

  27. OTTAN Gérald dit :

    Les Français commencent, mais un peu tard, a se rendre compte qu’ils ont laissé se construire un gros nid de frelons dans la maison France.

    Ils pourront éliminer un ou deux frelons de temps en temps, mais tant qu’ils n’auront pas détruit le nid……ils n’auront pas supprimé la menace.

  28. Arminius de Teutoburg dit :

    C’est révoltant. Toutefois, je m’interroge sur cette indignation nationale bien orchestrée, si cela avait été un journal comme « Minute » la réaction collective n’aurait-elle pas été à la réjouissance ?
    On peut ne pas partager les idées de ce journal, il est cependant odieux de s’en prendre à des gens sans défense dont deux vieillards, qui n’avait comme armes que leurs crayons et des mots.
    Maintenant, il ne faut pas être frappé de stupeur, certains nous préviennent depuis des décennies, pourtant à cause d’un angélisme quasi obligatoire dicté par la pensée unique « droitdel’hommesque », trop n’ont, comme sœur Anne, voulu ne rien voir venir : tous ceux qui furent réveillés en sursaut n’ont même pas l’excuse de dire : « Je ne savais pas ! ».
    Des familles sont touchées cruellement par ce massacre, demandons-nous qui sont les vrais complices des assassins ?

    Le plus choquant est la récupération politique qu’en font les gens de pouvoir, avec quasiment que les noms république et démocratie en bouche, en minimisant celui de France. Non, démocratie et république ne sont pas des nations ni des pays, ce ne sont que des systèmes de gouvernement. C’est peut être là l’occasion de faire bloc, comme on nous en prie, pour redonner sa signification à France, en dépit de l’intention cachée de tirer la couverture à soi pour certains. France historique, du soi-disant siècle des lumières et des doits de l’homme, mais pas uniquement. Ne soyons pas comme le « Grand Duduche » qui transforma la corbeille à papier de sa classe en panier de basket à l’instar d’un trou sans fond. La France est laïque, sûrement pas athée et historiquement à majorité chrétienne. Si elle laisse vivre les autres, à condition qu’ils respectent ses lois, ses us et coutumes, qu’ils la laissent vivre comme elle l’entend. Nul étranger ne fait la loi dans un pays qui n’est pas le sien. C’est arrivé par le passé, nous savons tous comment ça se termina.
    Une trop grande permissivité, comme une trop grande sévérité, amènent toujours le pire.

  29. soler dit :

    On ne veut pas comprendre que tant que nous n’arrêterons pas cette immigration de masse qui doit être même calculée pour faire entrer des extrémistes en Europe , nous aurons un danger grandissant .
    Il n’y pas de peine de mort en France , donc ils s’y donnent à cœur joie , si je peux me permettre cette expression et serons libérés dans 20 ou 25 ans …..
    Pauvre France ! Pauvre Europe !

  30. Lafrontière dit :

    Non Charlie Hebdo n’est pas mort. Hommage et respect pour les victimes. Cessons de défiler, de nous lamenter, il faut agir!
    Ceux qui distribuent la mort au hasard doivent payer de leur vie. Rétablir la peine de mort pour les terroristes n’est pas tendance mais c’est une nécessité nationale.

  31. Pedro Miquel dit :

    Comme c’est curieux, alors oui, le nom du premier flic tué par les terroristes……apparait en toutes lettres sur les dépèches : HAMED……..ce n’est plus un « Dupont la joie » ou « un jeune »……la règle d’or de ne pas dévoiler l’identité des victimes et des tueurs si ils portent un nom musulman……n’a pas été respectée……comme c’est bizarre !!!

  32. denis dit :

    Il est honteux de constater que la France et les Francais acceptent l’islam :il faut se rapeller qu’en 1962 5000 francais ont été egogés à oran et dans le silence ……………

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.