Comment peut-on encore être Charlie ?

    30 millions d’€uros pour Charlie Hebdo, dont un bon million d’argent public ; 38 600 € pour l’imprimerie de Dammartin-en-Goële, collectés par les commerçants de la commune qui a vu la fin des Kouachi.

La solidarité nationale à géométrie variable.

images

    Toute la presse française en a parlé en termes sobres et mesurés. Voici ce qu’en disait, par exemple, la Croix : « Le drame est terminé, mais les dégâts demeurent. L’activité n’a toujours pas repris à l’imprimerie CTD, dans laquelle s’est achevée la folle odyssée meurtrière des frères Kouachi, deux jours après le massacre à Charlie Hebdo. Les échanges de tirs entre les assassins et les gendarmes du GIGN ont provoqué de gros dégâts dans les locaux de l’entreprise. » L’article est du 27 janvier. Et de signaler l’objectif de 100 000 € de dons qui permettraient de réparer les dégâts et aux ouvriers de retrouver leur boulot. 

    Tous les articles de toute la presse française sont du même tonneau. Il est loin, le temps des interviews admiratives du patron de l’imprimerie qui avait su avec sang-froid détourner l’attention des tueurs – « en leur offrant même du café ! », s’extasiait la presse – pour permettre à son employé caché de ne pas être découvert. Cent-mille €uros, soit 1/30ème, ou 3,3% de la manne tombée du ciel comme une pluie qui viendrait laver le sang répanduEt personne n’envisage une seule seconde qu’une partie du pactole collecté par Charlie, dont plus d’un million d’€uros d’argent public, pourrait aider l’imprimerie de Dammartin-en-Goële à reprendre son activité. La nouvelle direction de l’hebdo boute-feu n’y a pas pensé ; on peut, à l’extrême rigueur, invoquer comme excuse qu’elle a la tête « ailleurs ». Mais quelqu’un y a-t-il pensé à sa place ? Personne, apparemment ! Quant aux pouvoirs publics, qui font tout un buzz du drame à 17 morts pour bien relever la cote de popularité de notre cher président Hollande, le sort de l’imprimerie et de ses employés ne les intéresse pas. Pas plus, d’ailleurs, que celui de la supérette casher de la porte de Vincennes où Coulibaly a fait un carnage.

    Mais j’arrête là ; ça ne mérite pas qu’on s’y arrête. Même pas par le biais d’une pétition destinée à ouvrir les yeux des mégalos de Charlie Hebdo sur ce qui les entoure. En particulier sur ceux qui, je le dis fermement, sont morts ou souffrent à cause de leur connerie.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

18 réponses à Comment peut-on encore être Charlie ?

  1. Brétagnol Michel dit :

    Toujours très bon Kader…. Vous pensez et écrivez en homme libre …

  2. Nanou dit :

    Merci Kader, je vous lis à chaque courriel. J’ai dû répondre aux pétitions…mais nous sommes tellement sollicités!!!Que peut-être certaines sont passées à la trappe. Je partage la plupart de vos opinions et je dis à Gérard Morin pour compléter son com. que non seulement ce qu’il avance est bien fondé ….et que » Charly Hebdo » a reçu des abonnements d’ un chiffre ahurissant. Oui ,
    la France est tombée bien bas…

  3. Morin Gérard dit :

    Je ne sais pas si Charb était gêné de se voir protéger personnellement par un policier garde du corps, donc un membre de cette police sur laquelle il ne cessait de déféquer à longueur de colonnes. C’est pourquoi je ne doute pas que la direction de Charlie Hebdo se fera un devoir de consacrer une partie substantielle de la manne financière qui vient de l’inonder, à un don en faveur des œuvres sociales de la Police, notamment aux orphelins de policiers morts dans l’exercice de leur fonction.
    Si quelqu’un a des informations…

  4. Christine Muñoz dit :

    Bravo Kader. je vous lis tous les jours même si je ne réponds pas. TOTALLEMENT D’ACCORD AVEC VOUS!

    Continuez….

  5. Cfaucher dit :

    Merci tres cher Kader d exprimer si bien et avec autant d’assiduite ce que nous pensons si fort. Comment faire entendre ta voix partout en France ? Merci d autant plus qu’a cette heure avancee de la nuit je sais que tu ecris deja la suite de ce qui devient notre reflexion commune et sans doute bientot notre action commune amities reconnaissantes

  6. jany dit :

    Que ce soit l’imprimerie ou le Super-casher,cela n’intéresse pas tout ce petit monde replié sur lui-même qui ne peut comprendre leurs difficultés. Il ne les fréquente jamais.Normal,ce ne sont que plus ou moins des Beaufs !
    entièrement d’accord avec votre dernière phrase.
    Cordialement

    • Michelle Favard dit :

      En ce qui concerne la supérette casher de la porte de Vincennes, il est surprenant que le propriétaire l’ait mise en vente – ou vendue, je ne sais plus – la veille de l’attentat… Ce qui est bien étrange, avouons-le…

  7. Bonjour
    Ne baissez surtout pas les bras ! J’aime beaucoup votre blog…
    Pour ce qui est des pétitions, j’ai du les “zapper” par inattention.
    Si vous me les redonniez, je les signerais probablement, car je partage la plupart de vos opinions.
    Cordialement.
    Richard Tissot.

  8. michel dit :

    Des félicitations pour le journal  » La Croix « . Tout cela est pitoyable…
    Cordialement.

  9. Jean dit :

    Merci Monsieur Hamiche,
    100% d’accord avec vous.
    L’affaire Charlie aura permis au Président Hollande de reprendre quelques pauvres points dans les sondages…. mais il les aura perdu dans quelques temps, c’est obligatoire.
    Ce gouvernement est incapable de résoudre nos problèmes les plus urgents, mais tout à fait à l’aise pour passer tout sourire devant les caméras de télévision…quelle misère…
    J’ai quelque fois l’impression de ne plus me trouver dans mon pays.
    Pauvre France.

    • chemineau dit :

      Que dire de plus je suis fier de ce que je suis mais pas d’être français , pardons à mes parents qui m’ont inculqué d’autres valeurs que ce ce que nos gouvernants umps propagent à longueur de jour

  10. Robert dit :

    En accord avec votre analyse, « iconoclastre » dans sa lucidité, dans une société » qui subit un véritable « lavage de cerveau »…

  11. Martinez dit :

    Habituellement j’arrive à commenter mais là, je ne sais plus quoi dire, quoi penser. Je ne crois pas que ce massacre va changer quelque chose en France. Les chrétiens sont massacrés un peu partout dans le monde, le père Boulad, jésuite à Alexandrie, son pays d’origine, n’a pas cessé de tirer la sonnette d’alarme, mais rien ne bouge et ne bougera. J’ai fait circuler sur Facebook les vidéos du père Boulad, mais nous vivons dans un monde de la finance. Depuis ces attentats, l’angoisse me monte, j’ai fait un retour en arrière, avec la guerre d’Algérie, en me disant, ça recommence, on va assister à toutes les horreurs. Alors vous comprenez qu’en ce moment c’est difficile de bien s’exprimer, je préfère prier pour la paix. Amitiés Kader. Continuez à nous informer. Georgette

  12. BALZAC ARDAILLON dit :

    Pauvre France ! pauvre France, pétrie d’incohérence, de mémoire courte, de lucidité suivie de « panurgisme » ! A croire que nos compatriotes dont je me sens de plus en plus étranger, méritent un peu et je m’en inquiète pour ces millions d’innocents, les épreuves qui vont être les leurs tant ils sont aveugles pour certains, complices pour d’autres, cons dans les deux camps. Pauvre France qui va traverser des décennies de violences et de vraie colonialisme, pas le généreux comme en Algérie mais le pire des asservissements…et ces abrutis de politiciens qui croient préserver leurs nids plaqués d’or par leur lâcheté qui ne savent pas qu’ils seront les premiers à être « vaporisés » sans même être remerciés pour avoir préparé le lit de l’obscuranturisme….

    • Zamith dit :

      C’est bien là le fond du problème.
      Soigner la CAUSE et non que l’EFFET.
      La France en meurt, la France est morte !

  13. domichel dit :

    faisons de la pub à cette imprimerie , voilà le service à rendre à ce courageux patron .

  14. Bureth dit :

    Tout à fait d’accord avec toi

Laisser un commentaire