Décryptage (1).

Quand Rokhaya Diallo se réjouit du grand remplacement.

images                                                                                                   Dis-moi qui tu fréquentes…

    Quand il s’agit de parler du pseudo-racisme du peuple qui lui a permis d’être ce qu’elle est, ou de « l’apartheid » dont les immigrés, selon le Premier Ministre de la France, seraient l’objet, Rokhaya Diallo n’est jamais la dernière. Mais quand Yvan Rioufol lui demande de se désolidariser publiquement, en tant que musulmane de l’attentat contre Charlie Hebdo – ce qu’on attend d’une « faiseuse d’opinion » classée 36ème « française » la plus influente par la rédaction de slate.fr en 2013 – elle s’indigne. Les injonctions, c’est pour les autres : Zemmour, Houellebecque, Finkielkraut, Rioufol, et des millions de Français chaque jour, sont à tout propos sommés de dire et répéter qu’ils ne sont pas racistes. Quand il s’agit d’eux, on trouve tout à fait normale l’injonction de « verbaliser » leur antiracisme ; pour Rokhaya Diallo, ce serait indigne. Combien de Musulmans autrement plus respectables qu’elle l’ont fait ? (Lire) Des dizaines, y compris des gens dont on peut douter de la sincérité. Mais le débat démocratique s’interdit les procès d’intention. Aussi personne, s’agissant d’eux, ne s’est autorisé à exprimer la moindre réserve.

    Une discipline et une honnêteté intellectuelle auxquelles laquelle les staliniens qui peuplent la sphère médiatico-intellectuelle refusent de s’imposer dès qu’il s’agit de stigmatiser ceux qui ne pensent pas comme eux. Rokhaya Diallo, avec le soutien d’une Florence Parisot nouvellement, tardivement et opportunément convertie à l’antiracisme et au droit-de-l’hommisme, a joué les indignées jusqu’à verser des larmes de crocodile tueur (écouter). Il est vrai que cette femme est, à l’égal d’une Houria Bouteldja (l’inventeuse[1] du concept insultant de « souchien »), le prototype de la fille d’immigrés qui n’a que haine pour cette France qui, après avoir reçu ses parents quand ils crevaient de faim, l’a nourrie, cajolée, promue au point d’en faire un personnage public. Une haine qui se traduit par une arrogance, une recherche permanente de la provocation et de l’humiliation du Peuple français. Une haine et un mode d’expression qu’elle a illustrés récemment en déclarant avec une délectation non dissimulée que la France avait « changé d’identité, de visage, de religion majoritaire », confirmant ainsi que notre pays est bien en voie de remplacement programmé de sa population.

    C’est évidemment rageant ; mais les Patriotes qui veulent lutter contre cela doivent se garder de réagir avec les tripes ; ce n’est pas à eux, les Diallo, les Bouteldja, les Tarik Ramadan – le plus dangereux du lot -, qu’il faut s’en prendre. C’est à ceux qui les promeuvent, aux médias qui leur donnent la parole plus que de raison et à leurs parrains, nos zélites politiques qui ont choisi d’imposer aux Français une société communautariste sur le modèle américain. Ce qui ne doit pas nous empêcher, quand c’est possible, de les marquer à la culotte avec pertinence et, si possible, humour, en leur faisant savoir que le Peuple français n’est pas dupe, qu’il ne cédera pas un pouce de terrain  et qu’il saura mettre en échec leurs basses œuvres.

________________

[1] C’est tout ce que je peux faire en matière de féminisme outrancier ; « inventeure », c’est vraiment trop pour moi ! Quitte à trahir la langue française, autant se faire plaisir !

Ce contenu a été publié dans Nation, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Décryptage (1).

  1. jany dit :

    Bien,très bien ,20/20 comme souvent.Restez notre sentinelle.
    Merci Kader

  2. Rokhaya Diallo avec ses commentaires et ses fréquentatiions (qui se ressemble s’assemble les gauchos) qu’elle retourne à son pays d’origine en retraversant la méditerrannée elle verra si elle aura la même liberté qu’en France, c’est sur elle ne touchera pas tous les avantages qu’elle reçoit par notre pays, pays d’assistanat…

  3. Carenco dit :

    Merci Kader pour cette bouffée d’oxygène que sont vos propos.

  4. MIKE dit :

    Bravo Kader, merci

  5. cecilia dit :

    comment ne pas être d’accord avec vos propos ! vous êtes d’une logique implacable . Vrai ce ne sont pas ces personnes qu ‘ il faut blâmer ,quoi qu’ elles profitent d’une politique défaillante ! ( Hollande caresse tout ce qui est bon pour les urnes !) nous héritons de .l’insolence et de l’arrogance . je pense que nous n’avons maintenant qu’ à supporter l’indigence mentale de nos dirigeants qui nous mènent droit à la catastrophe cette politique de mensonge ne sert qu ‘ a faire dresser les gens les uns contre les autres ……….. A+ Kader .

Laisser un commentaire