Décryptage (1).

La bande à Charlie pas à la hauteur des Français.

téléchargement (1)

    Une semaine après les attentats et cinq jours après la mobilisation populaire en hommage à ses dessinateurs vedettes, Charlie Hebdo ne s’est pas exprimé sur les débats nés du drame. Par exemple, on ne sait rien de ce que ses nouveaux dirigeants pensent de la mise en cause des « responsables » musulmans par le Premier Ministre Valls et les médias. On ne compte plus, en effet, les débats organisés sur le thème de l’injonction aux Musulmans de « tenir » leurs ouailles. Comme si la responsabilité collective était républicaine !

 On ne les a pas non plus entendus sur la mise en cause, scandaleuse à mes yeux, des enfants qui n’ont pas respecté la minute de silence décrétée dans les écoles. Qui peut croire que ceux de Charlie, qu’on se plaît complaisamment à présenter comme de grands enfants potaches, l’auraient respectée ? Et qui, parmi leurs soi-disant 3,7 millions d’amis, oserait dire qu’il les aurait désapprouvés ?

    Et pourtant, des enfants sont punis parce, pour les plus conscients d’entre eux, ils n’ont pas respecté l’injonction de participer à un deuil collectif obligatoire qui, de leur point de vue, ne les regarde pas ; et d’autres, sans doute la très grande majorité, parce qu’ils ne sont pas en âge d’être mêlés de force à des débats qui taraudent d’abord des adultes pas toujours bien intentionnés (voir infra Laïcité ou guerre des sectes). Que pensent-ils de tout ça, ceux de Charlie ? N’était-ce pas leur rôle que de crier : « Halte au feu ! » ? D’une manière générale, ne devraient-ils pas prendre la parole pour demander à tout le monde, en particulier aux spécialistes de la récupération du drame par les chapelles en tout genre, d’en faire un peu moins ?

    Enfin, ces grands enfants qu’on croyait désintéressés participent allègrement à une exploitation sordide d’un drame à 17 morts qui rapportera quelque 22 millions d’€uros à Charlie Hebdo, dont 2 millions de dons. Certes, le journal était menacé de disparition et avait besoin d’être renfloué. Mais, ne pourrait-il se contenter de l’arrivée de 50 000 nouveaux abonnés, ce qui le sauve et le relance confortablement, et reverser le reste – dont près de 2 millions d’€uros – aux organisations caritatives comme le Secours populaire, le Secours catholique et les Restos du coeur ? Apparemment, ces gens ne pensent pas à suivre pour eux-mêmes le conseil qu’ils n’hésitent jamais à donner à ceux qui, comme Valérie Trierweiler, font de l’argent avec des livres : reverser à ceux qui en ont plus besoin qu’eux un argent immérité.

______________________________

« Hommage » à Charb : Luz vulgaire et de mauvais goût.

téléchargement

    Ce matin, à l’enterrement de Charb, son successeur Luz a commis un discours indigne des circonstances et d’une vulgarité insigne. Au moment de citer le discours de Luz, je cale et préfère vous renvoyer au journal de 13h de France Inter, seul de tous les médias à l’avoir diffusé. Quand le service public donne l’exemple ! (Cliquez ici puis aller à Journal de 13h).

Ce contenu a été publié dans Nation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Décryptage (1).

  1. algeroran dit :

    Les médias ont survolé et vite fait d’oublier les pauvres autres victimes tel que l’employé de la Sodexo, le premier a être tombé sous les balles de ces barbares, qui assurait l’entretien du bâtiment. Le jour de son enterrement sa femme a brandi une pancarte « je ne suis pas Charlie, je suis Frédéric » en mémoire à son époux. Je m’associe à sa réaction et partage son chagrin. On ne peut que féliciter tous ses collègues et son employeur Sodexo qui se sont mobilisés pour venir en aide financièrement à sa famille.
    Nos médias motus et bouche cousue. Ils nous martèlent, à longueur de journée, toujours les mêmes infos très ciblées. Il n’y a pas eu que 4 morts, mais 13 autres. Cela confirme ce que je pensais depuis de nombreuses années, tous les morts n’ont pas droit au même égard.
    Quant à Luz, je ne me donne même pas la peine de m’y attarder, il n’en vaut pas la peine.

  2. Azzedine dit :

    C’est propos sont inadmissible, ce Monsieur déshonore les artistes, ses amis ( il ne doit plus en avoir beaucoup après ce discours), sa famille, la famille de Charb… . Cette vidéo ne devrait plus circuler sur le Web.
    Quelle honte!!!

  3. Miane albert dit :

    J’ai regardé et et écoute ce Mr Luz : ses propos d’une vulgarité insigne est une offense a la mémoire de ses confrères qui eux sont maintenant libères de toutes ces pesanteurs qui obligent les vivants a des contorsions entre le bien et le mal au titre du libre arbitre ce « le haut lieu ou le créateur à place l’homme  » pour lui permettre d’exercer sa propre et complète liberté.
    En faire ce que ce monsieur en a fait dans son discours est une abjection indigne , gratuite et malveillante il a voulu hausser  » l’irrévérence sale « au niveau des valeurs de la liberté…………..BBbbbbrrrrrrrrrrrrrrrrrkkkkkkkkk……..!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.