Menace terroriste en Aveyron ?

Une enquête magistrale des gendarmes de Requista a permis d’écarter tout danger.

Photo_La Deche du Midi

   C’est le jeudi 14 Janvier dernier que la DGSI se met en rapport avec la brigade de gendarmerie de Réquista dans l’Aveyron : un terroriste présumé se préparerait à partir pour la Syrie faire le Djihad.

    Il n’en faut pas plus au brigadier-chef Jean-Loup Sanaïre pour mettre en place un plan épervier sur le Réquistanais. Une opération d’envergure qui a porté ses fruits puisque quelques heures plus tard, sur la D 902 qui relie la commune de Réquista à Cassagnes-Begonhès, le suspect barbu est intercepté au lieu dit « Le moulin de Clary ».

    A bord de son véhicule, une Citroën C15, c’est un vrai arsenal que découvrent les gendarmes : arme blanche de type couteau Laguiole en corne de vache Aubrac véritable, une hachette à manche fibré bi-matière de marque MacTruchon de chez Brico Pipo, un fusil de chasse a priori bien entretenu, une cartouchière richement fournie de plombs Tunet n°6 ainsi qu’un sac complet d’engrais Monsatanas qui entre, notamment, dans la composition de certaines bombes artisanales.

    Le suspect, Raymond Cubombet, un Réquistanais de 57 ans jusqu’alors inconnu des services de la gendarmerie, est immédiatement placé en garde à vue pour y être interrogé. Ce n’est que 7 heures plus tard qu’il en ressortira libre mais choqué par cette expérience. Il témoigne:

    « Bon, c’est vrai que cet été, entre le fauchage, l’agnelage tardif et les moissons, raconte-t-il, j’ai pas trop eu le temps de faire du bois… On s’est vite retrouvé à court à la maison avec les températures de ces jours-ci ! Du coup, j’ai appelé mon épouse sur mon Nokia pour lui dire que je partais pour la scierie. Acheter des chutes de bois quoi… C’est moins cher… Je pensais pas me retrouver au trou! »

    Une bavure qu’ont bien du mal à dissimuler les gendarmes de la petite bourgade. Le brigadier-chef Sanaïre s’explique :

    « Dès le début de l’interpellation on a eu des doutes. Alors qu’on s’attendait à entendre ‘Allahou Akbar’ comme il est de coutume avec les terroristes, le suspect n’arrêtait pas de répéter ‘Diou me damne ! Diou me damne !’ à tout bout de champ. »

    Il a donc fallu que Raymond Cubombet apporte la preuve de ses bonnes intentions pour finalement être mis hors de cause.

    « Bon, c’est vrai que je porte la barbe, reconnaît-il. Mais ça fait 40 ans que je la cultive ! Vous savez, il fait pas chaud l’hiver ici, et la seule fois où je l’ai rasée, ma femme ne m’a plus parlé jusqu’à ce qu’elle repousse… Après, ils m’ont reproché d’être basané. Moi je veux bien, mais quand on a passé presque 60 ans de sa vie le cul dans un Massey (Note de la rédaction : diminutif pour la marque Massey-Ferguson qui est au tracteur ce que Harley-Davidson est à la moto) à bronzer derrière un pare-brise, ça tanne la peau vous savez… »

    Et quand on demande à Raymond de s’expliquer sur les armes retrouvées à l’intérieur de son véhicule, il n’est pas avare d’arguments.

    « Ben, la hachette c’était pour faire du petit bois, c’est plus pratique pour allumer le feu. L’engrais, c’est pour les champs. Je venais juste d’aller le chercher à la coop’. Et le fusil c’était pour tuer un ou deux lièvres cet après-midi mais c’est foutu maintenant… Ils m’ont coupé la chique avec leur histoire de terroriste… Quant au couteau, c’est traditionnel. Vous connaissez beaucoup d’Aveyronnais qui porte pas de Laguiole sur lui, vous ? En plus ça permet de me couper un bout de saucisse sèche en cas de fringale. »

    Un bout de saucisse sèche qui a changé le destin de Raymond Cubombet puisque, en menant leurs investigations, les gendarmes ont retrouvé un bout de ladite charcuterie estampillée « Serres d’Alban » dans un coin de la boîte à gant, le mettant définitivement hors de cause.

    La DGSI s’est longuement excusée pour le désagrément occasionné expliquant : « On est un peu tendus en ce moment. »

Véronica Lash

« Info » parue dans la Dèche du Midi (recommandée) sous le titre Aveyron : arrestation d’un dangereux terroriste présumé signalée par l’ami Fred R.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Menace terroriste en Aveyron ?

  1. Robert dit :

    Bonsoir Kader
    Je tiens à vous adresser mes chaleureuses félicitations pour l’ensemble de vos chroniques toujours très intéressantes.
    C’est d’ailleurs ce qui me permet, parfois, d’intervenir sur ce blog.
    Ce merveilleux polar mettant en cause ce brave Raymond, mérite d’être porté à l’écran dans la saga du Gendarme, non pas de St Tropez, mais de Réquista dans l’Aveyron, tant cette histoire relève du burlesque.
    Son côté comique, met indiscutablement en exergue l’état de tension d’un pouvoir aux abois…
    Indépendamment de la dramatique situation que notre pays traverse, nous assistons à une saga guignolesque ou chaque jour qui passe laisse transparaître une évidente crispation débouchant sur des comportements et des décisions trop souvent ridicules.
    Mais il n’y a, en réalité, rien de surprenant, d’autant que « ces stratèges » dont le profil, aux caractéristiques contradictoires et au demeurant saugrenues, met en relief, de manière éclatante, leur label de qualité.
    En de récurrentes circonstances , je ne peux hélas, m’empêcher d’écrire : suite au prochain épisode…
    Merci encore Kader pour votre engagement, mais aussi pour vos informations toujours très intéressantes.
    Cordialement.
    Robert.

  2. HALLIER dit :

    Monsieur, je lis toujours vos textes avec beaucoup d’attention, car vous défendez les Harkis et les Pieds-noirs avec vigueur et persévérance.
    Je ne suis ni l’un ni l’autre et n’ai jamais mis les pieds en terrre africaine plus loin que Marseille. Mais j’estime profondément injuste leur abandon par la France aux barbares plus ou moins islamisants qui les ont massacrés en masse, ce qu’il n’était pas difficile d’imaginer !
    Le sort qui fut réservé en France même à ceux qui eurent la chance de s’enfuir ne fut pas des plus glorieux. J’habitais Montélimar à cette époque et je me souviens encore des colibets que j’ai entendus non pas contre, mais à propos de ces « couillons qui achètent bien trop cher des terres incultivables ou rien ne peut pousser ! ».
    Oui, mais les « couillons » en question ont courageusement et parfois à mains nues enlevé les cailloux – que dis-je – les moellons et bien plus gros encore de la terre où ils ont planté, puis arrosé et soigné … des arbres fruitiers … qui ont poussé et ont enrichi leurs propriétaires !
    Et les « couillons » se virent transformés en « salauds qui nous ont volé nos terres » !
    Il ne faut pas oublier l’histoire ! Celle-ci ne fut pas à la gloire de De Gaulle, ni des Français, et si repentance il fallait faire, eh bien c’est aux Pieds-noirs et surtout aux Harkis que je la ferait et non à cette bande de voyous assassins du FLN qui, aujourd’hui encore, asservissent leur peuple ! !

  3. Christine Muñoz dit :

    Bravo Kader. Une histoire fantastique qui maintient le suspens jusqu’à la fin. Dans le fond j’aurai préféré qu’ils trouvent tout un groupe de djyadistes ça en ferait moins à embêter le monde….
    Amicalement

  4. treuil dit :

    je lis toujours avec beaucoup de plaisir votre blog !! et là ce article au debut m’a tenu en haleine et apres a la fin j’ai bien ri !! quel quiproquo !! mais comment faites vous pour avoir toutes ces infos ?? je veux juste dire que vous devez passer beaucoup de temps a faire ces recherches !! et merci de continuer a vous battre pour les HARKIS et les PN comme vous faites car beaucoup ont oublié leur histoire leurs racines et c’est triste

    • Kader Hamiche dit :

      Je n’ai aucun mérite. Enfin, si, un peu quand même ! En fait, je reçois beaucoup de signalements de mes lecteurs. Souvent en plusieurs exemplaires et, plus souvent encore, des infos que je connais déjà. C’est pour cela – et je m’en excuse auprès d’elles – que je ne donne pas mes sources.

  5. angel dit :

    Bjr Daniel et à vous tous
    Je l’ai fais en pps et vous met le lien :
    http://fichiers.ma-planete.com/maaplanete/file/uplosad/pps_files/pps/362002_MESSAGER.ppsx
    Bonne jnée en humour cela change merci

  6. Robert dit :

    Un peu d’humour est le bienvenu en ces temps troublés !!

  7. cecilia dit :

    Kader , je ne me serais pas attiré  » d’ennuis  » si j’avais dis THRILLER …après des recherches poussées et éprouvantes ( c’est pas vrai !) polar / Thriller livre policier …kif – kif ! pourquoi halal ???? j’ ai même découvert un Mr.Pollard espion et en taule en Amérique !merci de me trouver des  » problèmes  » de ce faite …je m’instructionne ! ha ha ha ha …..je sens que je vais m’ attiré encore une remarque ! Bon Dimanche !A+

  8. Bougarel dit :

    Merci kader pour votre vision. On est vraiment au fond du trou !

  9. MIGLIACCIO dit :

    J’ai bien ri

  10. caratini dit :

    Heureusement que je n’ais pas besoin d’aller à la « Syrie »pour le bois de chauffage.
    A bientôt de te relire Kader.

  11. cecilia dit :

    je m’étais déjà installée confortablement pour commencer un pollard de qualité ( forcément que Bon ! raconté par Kader !) avec Bérurier , un super comme un San Antonio …..c’est raté …..un flop . l’histoire d’un pauvre bougre , mais ……….pas d ‘ amalgame …..humour ! à la prochaine ….une encore mieux ,bien ris . Bon W.End .

  12. algeroran dit :

    Bonjour Kader
    En lisant les premières lignes je commençais à y croire. C’est un message à suspens au dénouement réconfortant.
    Amicalement

  13. domichel dit :

    J’adore, merci de nous apporter toute cette bonne humeur dans toute cette tension
    Bon WE . Kader.

  14. Manuel Martins dit :

    Excellent ! J’ai failli y croire !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.