Mon blog-notes du mardi 27 janvier 2015.

Syriza a gagné : en France, tout le monde est content.

???????????????

    L’arrivée au pouvoir en Grèce de Syriza a a donné lieu à quelques séquences réjouissantes. La première est que, en France, tout le monde sans exception s’en est félicité. C’est assez drôle d’entendre l’UMP et le PS se gargariser de la victoire d’un parti qui a bâti son succès sur la dénonciation de la politique qu’ils ont promue et défendue pendant trente ans. 

    Mais le plus rigolo est, comme de juste, le triomphalisme d’un Mélenchon qui s’est autoproclamé inspirateur, si ce n’est même Pygmalion, du président de Syriza Alexis Tsipras. C’est tout juste s’il ne se présente pas comme le deus ex machina de son ascension au pouvoir. Veules et cire-pompes comme d’habitude, notre chère presse et nos télés lui ont emboîté le pas en réprimant tout de même, pour certains éditorialistes encore un peu scrupuleux, un sourire moqueur. L’Express est allé jusqu’à parler à propos d’Alexis Tsipras de « Mélenchon grec ». Comme de juste, c’est à peine si on a remarqué que, pour gouverner, il a négocié – et ce, de longue date – avec le souverainiste anti-immigrationniste Panos Kammenos et son parti les Grecs indépendants.

    Pour mémoire, la « troïka » (FMI, Banque mondiale et BCE), autrement dit les instances de gouvernement mondial au service des banques, impose depuis cinq ans à la Grèce une purge qui a fait tomber son PIB de 40%, porté son chômage à 25% (60% pour les jeunes) et l’a obligé à vendre des pans entiers de son patrimoine. La Grèce veut l’annulation d’une partie de sa dette qui culmine à 320 mds€, soit 177% de son PIB. Ce qu’on sait moins, c’est que cette dette rapporte beaucoup aux autres pays de l’UE. Ou, plutôt, à leurs banques. En effet, l’argent que les « instances » internationales se gargarisent de prêter à la Grèce passe par elles. Empruntés à des taux proches de zéro, les 320 mds€ ont été prêtés à la Grèce à des taux allant de plus de 5 à 7%. En moyenne, ce sont 12 mds€ de sur-bénéfices que les banques ont réalisés chaque année depuis 2009 sur une Grèce moribonde, soit, en cinq ans, 60mds€.

    La plus formidable est que ce sont les mêmes banques qui – ainsi que les entreprises européennes, notamment du bâtiment et de l’armement – ont profité des retombées de la masse de capitaux déversés sur la Grèce à son entrée dans l’UE. L’une d’entre elles, Goldman Sachs, est même celle qui, sous la direction de son président pour l’Europe, un certain… Mario Draghi, a conseillé, organisé et mis en oeuvre le trucage qui a conduit la Grèce à creuser sa tombe. Pour être juste, l’UE  et sa Commission, elles-mêmes truffées de Goldman Sachs boys, savaient parfaitement ce qui se tramait. D’ailleurs, elles ne lui en ont pas tenu rigueur puisqu’elles ont fait de Mario Draghi le président de la banque centrale européenne (BCE)…

    Syriza a gagné ; peu importe en réalité ce qu’il va faire. Le fait est que le Peuple grec a démontré à la face des Européens qu’ils peuvent, sans révolution, se débarrasser de leurs sinistres bourreaux. Les Patriotes français doivent s’en inspirer.

__________________________________

Marine Le Pen remplace le sulfureux Chauparade ; les médias bien pensants s’en offusquent.

 Gollnish

    Les médias bien-pensants poussent des cris d’orfraie depuis que la présidente du FN a demandé à ses adhérents de ne pas diffuser la vidéo d’Aymeric Chauparade sur l’Islam et décidé de remplacer son auteur par un fidèle. En l’écoutant, je comprends pourquoi. C’est du n’importe quoi ! C‘est même la meilleure façon de servir les ennemis du FN et des Patriotes en général. L’organe du PS Politis titre Marine Le Pen ne veut voir qu’une seule tête. La sienne. Sûr que ça « les » arrangerait de voir la confusion régner au FN.

    Pourtant, elle partait bien, cette vidéo. Il y avait beaucoup de choses justes. Dommage que Chauparade soit parti en vrille ! Bref, en entendant la première partie du discours, j’ai eu envie de la mettre en ligne ; puis j’y ai renoncé. En revanche, j’ai écouté avec intérêt et grand plaisir celle de Bruno Gollnish sur le même thème. Et j’ai vu la différence entre un homme cultivé et intellectuellement honnête et un médiocre charlatan politique ; le premier parle à l’intelligence des gens, l’autres à leurs bas instincts. J’ai donc décidé de diffuser la vidéo de Bruno Gollnish. Et comme, à son exemple, j’aime que les Français réfléchissent et jugent en connaissance de cause, je mets à disposition de mes lecteurs qui ne l’auraient pas encore visionnée celle d’Aymeric Chauparade.

    Et, pour faire bon poids, je joins un document très dur que, jusqu’à présent, je rechignais à diffuser (cliquer ici) . Mais ce que révèlent les événements tragiques de ce début d’année sur les menaces pesant sur la France montre qu’il ne faut plus tergiverser. Il s’agit d’une véritable leçon que nous donne Madame Anne-Marie Delcambre, spécialiste de l’islam[1], d’exégèse des textes sacrés par lesquels les « djihadistes » justifient leurs crimes.

    Mais je voudrais finir par un bon gros rire aux dépens des superstitieux et des sectaires de tous horizons avec cette vidéo dont je ne me repais pas. A écouter et siroter !

_________________

[1] Dr de 3ème cycle de l’Université Paris IV, agrégée d’arabe classique, professeur d’arabe littéraire, auteur de nombreux livres et articles sur Mahomet et l’islam.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Mon blog-notes du mardi 27 janvier 2015.

  1. OLIVER guy dit :

    Mon cher ami ! ne vous découragez pas. » » Il n’est point nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persevérer » » Massacré, expulsé, insulté, ignoré, le petit pied noir que je suis n’a plus de larmes, et n’a plus de force ! Le peuple de France, anesthésié, émasculé, égocentrique et amnésique, englué dans son égoïsme reste sourd et aveugle devant la déliquescence de notre société. Il mérite la dhimitude. Le temps n’est plus aux palabres, mais aux actes sinon ……..

  2. cheroret dit :

    cheroret
    bonjour et bravo pour tes articles …si tes pétitions n’ont pas été signées peut-être que les « internautes » ne savaient-ils pas comment s’y prendre ou bien ne les ont-ils pas lues!!!aussi avec une bonne trentaine de contacts …nous te demandons de revenir sur ta décision et continue à nous combler par tous tes publications! allez KADER …ne lache pas!
    pour ma part, je suis trés fatigué depuis 2 ans…mais cela va mieux!
    à bientôt
    bien cordialement
    francis

  3. massadin dit :

    Très cher Kader,
    je suis la plupart du temps d’accord avec vous et vous formulez d’une façon claire ce que je pense « en vrac ». Aussi, je n’approuve pas le besoin impérieux de commenter tous vos textes. Pour parler en langage administratif, mon silence vaut approbation. Je conçois que cela n’est pas satisfaisant: vous devez avoir besoin d’un retour.
    En ce qui concerne votre décision de ne plus lancer de pétition, vous avez tout faux.
    Les « piénoirs » ne répondent pas ? Normal, ils ont été assimilés (on peut regretter) et sont devenus des français comme ceux que de Gaulle voyait en veaux. Certes, il y a d’autres groupes de personnes dont on aurait aimé qu’elles s’assimilent aussi bien. Pour élargir mon propos, vous êtes éclaireur et sentinelle à la fois et cela vous oblige. Dire « puisqu’ils ne veulent pas, j’arrête », c’est quasiment de l’abandon de poste. Et j’ai oublié la citation complète de Saint-Exupéry, qui dit que chaque sentinelle est responsable de l’Empire tout entier.
    Avec toute mon amitié et ma grande estime.
    Alain

  4. HB dit :

    Cher Kader,
    Je pense que ce manque d’intérêt pour les pétitions est qu’on en voit rarement les résultats et qu’avec Internet il y a des pétitions pour tout et par n’importe qui, donc avec une efficacité très relative.
    Pour le reste continuez votre blog avec lequel je ne suis pas toujours d’accord mais qui apporte toujours une réflexion sur les sujets que vous abordez.
    Bon courage pour la suite.
    Amicalement
    HB

  5. Jeannine dit :

    Je suis désolée et déçue que la pétition n’ait pas été signée par la majorité des PN… Comme la plupart des Français , ils aboient quand la caravane est passée… Mais je reste une fidèle lectrice de toutes vos rubriques , si pleines de VERITES , et un certain espoir m’emplit le coeur chaque fois que je lis les commentaires des personnes qui vous donnent raison… alors je me dis que tout n’est peut-être pas perdu …
    Je comprends votre ressentiment , et je suis très fière d’être PN quand on a un défenseur tel que vous. MERCI , Kader.
    Jeannine

  6. paysan dit :

    Il est, en effet, des jours où il vaut mieux rentrer à la maison, cultiver son jardin et son esprit, plutôt que tenter de « répandre la bonne parole ». Se dire qu’il est préférable de les laisser se débrouiller entre eux est plutôt bénéfique pour l’excès d’adrénaline, l’hypertension et le stress. C’est d’ailleurs déjà ce que font près de 50% des électeurs en ne se rendant plus aux urnes, ou quand ils le font, votent toujours « contre », et jamais « pour ».
    En général, ces états d’esprit finissent toujours mal. Le pays n’est pas encore tombé assez bas. C’est quand tout sera mort, que les politiques diverses ayant exercé le pouvoir seront à terre, qu’il faudra se re-mobiliser pour le renouveau. Il n’est pas très glorieux de baisser les bras, c’est pourtant la seule option pour ne pas y laisser trop de plumes…Ceci n’est pas du pessimisme, c’est du réalisme, de la lucidité. On ne pourra participer au sauvetage de ce qu’il restera des fondements de la France, qu’en attendant que les cancers divers et variés qui la rongent disparaissent d’eux-mêmes. En espérant que tout le monde ne sera pas touché.
    Bien à vous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.