Mon blog-notes du mardi 31 mars 2015

Ce blog-notes pointe trois dossiers sur lesquels je reviendrai.

Dette de l’Algérie à la Sécu française : 6 Mds€ pas perdus pour tout le monde.

    Marisol Touraine est bien en peine de dire combien l’Algérie, dont les dirigeants se soignent et des citoyennes accouchent en France aux frais des cotisants français. Et elle sait encore moins si, quand, comment l’Algérie paiera. En réalité, ceux qui connaissent les relations troubles entre la France et la dictature algérienne ne sont pas dupes.

    Personne ne se presse en France pour faire payer l’Algérie parce que, en fait l’Algérie paie. Mais l’argent se perd en chemin, comme celui du pétrole et du gaz qui s’évapore dans les sables du désert. (A suivre !)

_____________________________________

Affaire EADS : circulez, y’a rien à voir !

Lagardere

    Depuis que l’affaire du délit d’initiés d’EADS a officiellement éclaté en 2006 avec la saisine des juges d’instruction Philippe Courroye et Xavière Simeoni, la presse française s’est montrée particulièrement discrète. Au point que beaucoup de Français ont fini par l’oublier. Cela ne risque pas de changer beaucoup compte tenu du peu de couverture médiatique dont la décision du Conseil Constitutionnel du 18 mars a bénéficié.

    Il est vrai que le premier concerné par l’affaire, Arnaud Lagardère, a mis toutes ses billes dans les médias, lesquels le lui rendent bien. Saisi d’une qpc (question prioritaire de constitutionnalité) par les avocats des protagonistes de l’affaire, le CC présidé par Jean-Louis Debré vient de rendre un avis selon lequel ce procès n’avait pas lieu d’être car il consistait à faire juger deux fois les mêmes personnes pour les mêmes faits, ce que le droit ne permet pas, au nom du principe non bis in idem (pas deux fois pour la même chose). En cause, l’Autorité des marchés financiers (AMF), qui s’était saisie de l’affaire en juin 2006 et avait clos le dossier en 2009 sans inquiéter personne. C’est ce qu’on appelle un enterrement en bonne et due forme.

    Pour mémoire, l’affaire EADS concerne l’enrichissement grâce à un délit d’initié de dizaines de cadres français et allemands de la société (devenue depuis AIRBUS). Elle a, notamment, a permis, notamment, à son président Arnaud Lagardère de se mettre 800 millions d’€uros dans les poches avec la complicité du « bras armé de l’Etat dans l’économie », la Caisse des dépôts et consignations. En effet, informé des difficultés de mise au point de l’A380, Arnaud Lagardère avait vendu ses actions au double de leur prix à… la Caisse des Dépôts et Consignations, organisme public chargé de défende les intérêts de l’Etat, donc, de la France. 

    J’ai écrit quelque part que nous étions en régime de corruption institutionnelle. De fait, avec l’intervention du Conseil constitutionnel, il semble qu’on soit même dans un système de corruption constitutionnalisée. (A suivre !)

_____________________________________

Aides à la presse 2013 : moins on est lu, plus on touche !

L'Humanite

    La preuve : l’Humanité est l’organe qui touche le plus d’aides publiques par numéro diffusé : 0,63 € exactement en 2013 pour un total frisant les 7 millions d’€uros. Soit presque le double de Télérama : 0,34 €/10 m€ ; le Nouvel Obs : 0,31 €/8,3 m€ ; Libération : 0,30 €/9,8 m€ et l’Express : 0,24 €/6,35 m€. Les cinq publications les plus aidées sont de gauche… Quelle surprise ! La première « de droite » mais pas trop dérangeante pour le système est le Point, qui a touché 4,6 m€ en 2013, soit 0,22 € par exemplaire payé.

    Ces 7 millions d’€uros viennent en sus des 4 millions de de dettes effacées par le gouvernement Ayrault (avant lui, Jospin lui avait fait cadeau de 2 m€) (lire). Et nonobstant l’argent que le quotidien communiste s’est mis dans la poche grâce à ses magouilles (il a été condamné) avec la CGT et le CE d’EDF (lire).

    Dans la liste figure un certain Canard enchaîné à hauteur de 557 081 €. Un canard qui réalise 20 à 25% de bénéfices net chaque année soit environ 5 m€ (moins en 2014). Étonnant, non ? (A suivre !)

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.