Plainte du Qatar contre Philippot : pourquoi si tard ?

    Le site russe en ligne Spoutnik (anciennement La Voix de la Russie) m’a interviewé sur la plainte du Qatar contre Florian Philippot pour des déclarations datées du… 9 janvier 2015. Les médias français parlent le 1er juin d’une plainte déposée le 9 mars. Curieux, non ?

Vous avez dit « Bizarre ! »

marine-pen-grand-imam-al-azhar-ahmed-el-tayeb-caire-28-mai-2015

Le Qatar vient de porter plainte contre Florian Philippot pour diffamation niant de facto être impliqué dans l’affaire des financements islamistes. Le Figaro a déjà qualifié ce genre de plainte de « rarissime ». Pourquoi selon vous intervient-elle maintenant ?  

    En réalité, la plainte date, selon les sources, du 9 mars ou du 2 avril, pour des propos tenus le 9 janvier. Je crois que le Qatar pouvait objectivement penser que sa position était défendable. En droit, les mots on un sens et un seul et toute interprétation relève du procès d’intention. Pour pouvoir dire « le Qatar et l’Arabie saoudite financent l’islamisme qui tue », il faut être capable de le prouver. Le Qatar dira, comme il l’a toujours fait, qu’il finance des organisations humanitaires. Si l’argent dispensé à titre humanitaire sert à organiser des attentats terroristes, il dira qu’il l’ignore. Le tueur Coulibaly avait emprunté 6 000 €uros à Cofidis, filiale de Cetelem, lui-même contrôlé par BNP-Paribas, pour financer les tueries de Montrouge et de Vincennes. Peut-on pour autant en déduire que la BNP a financé l’attentat de l’Hyper Casher ?

Mais, n’a-t-il pas raison, sur le fond ? Ne dit-il pas tout haut ce que tout le monde pense tout bas ?

    Justement, Florian Philippot n’est pas tout le monde. Sa parole l’engage et engage son parti. D’ailleurs, sur le fond, accuser l’Arabie saoudite et le Qatar de « financer l’islamisme qui tue » est une absurdité. Je ne comprends pas que Philippot ait pu faire une si grossière erreur. S’il y a deux pays qui ont intérêt à ce que les musulmans se tiennent à carreau, ce sont bien ces deux-là. Leur intérêt est que le salafisme s’impose partout en douce, si ce n’est en douceur, et en profondeur. Ce qui est le cas au plus haut point au Maroc où il tient tous les rouages de l’Etat et de la société et, de manière très avancée, en Europe. Le problème est qu’en Europe, les jeunes musulmans ont adopté une religion dont ils ne maîtrisent pas les codes. Ce sont ceux-là qui servent de bras armé pour des gens qui mènent une guerre nationale et de civilisation à la fois contre l’Europe et contre des pays comme l’Arabie saoudite et le Qatar. Si ceux-ci finançaient le terrorisme en Europe, Coulibaly n’aurait pas été obligé d’emprunter 6 000 €uros à Cofidis, et ses collègues pieds-kickelés Kouachi n’auraient pas tâtonné pour trouver l’immeuble de Charlie Hebdo. Dès le 30 janvier dernier, j’écrivais sur mon blog : « Tout le monde sait depuis longtemps que le Qatar et l’Arabie saoudite financent l’islam terroriste. Eux vous diront qu’ils financent l’islam ; mais comme leur islam est de l’espèce la plus rétrograde et la plus propre à servir de prétexte aux tueurs en tous genres, c’est du pareil au même. » Je pense que Philippot ne voulait pas dire autre chose. Mais il l’a mal dit, ce qui constitue une faute de la part d’un leader politique. Et  c’est cette faute qui est exploitée en ce moment par ses ennemis.

Que risque-t-il ?

    En matière de diffamation, la Justice est obligée de condamner Philippot. En temps normal, elle n’aime pas être instrumentalisée et prononce, en dehors des dépens, des condamnations symboliques. Mais, s’agissant de Florian Philippot, à mon avis, ça va lui coûter cher pour deux raisons : la première est que le Qatar, qui n’est pas sectaire, a choisi pour porter sa plainbte le chiraquien Francis Szpiner et le socialiste tendance Royal Jean-Pierre Mignard, deux avocats parmi les plus chers de France ; la seconde est qu’il s’agit d’une exploitation politique de l’erreur du Vice-Président du FN. Je ne m’explique pas autrement que toute la presse française parle aujourd’hui d’une plainte vieille de deux ou trois mois. Et, là, honnêtement, à la place de Philippot, je nourrirais de vrais craintes. Je ne serais pas étonné qu’une peine d’inéligibilité soit requise pour perturber son activité politique. Ne serait-ce qu’en l’obligeant à y consacrer une bonne partie de son temps de parole. La magistrature française est très en pointe dans la lutte contre le FN et je ne serais pas étonné qu’elle participe à fond à ce qui ressemble à une contre-offensive contre Marine Le Pen.

Ce serait donc un simple coup bas ? N’y a-t-il pas là autre chose de plus politique ?

    Peut-être ai-je trop d’imagination mais il me semble que les vraies raisons de cette campagne tardive sont dans l’actualité. Le collectif RPS (Républicains-Parti socialiste) a vu dans la visite de Marine Le Pen en Egypte un danger. A l’issue de son voyage de quatre jours où elle a été reçue par le Président Al-Sissi, la présidente du FN a déclaré soutenir les pays qui luttent contre le fondamentalisme, « au premier rang desquels, a-t-elle précisé, l’Egypte et les Emirats Arabes Unis ». Sous-entendu,  « pas l’Arabie saoudite ni le Qatar ». Durant cette visite, elle a aussi rencontré le Premier ministre Ibrahim Mahlab et le pape copte Tawadros II. Surtout, elle a eu un entretien ponctué d’une photo tête nue avec Ahmed al-Tayeb, Grand Imam de la Mosquée Al-Azhar, l’une des plus prestigieuses et influentes institutions de l’islam sunnite. Le danger, pour le RPS, est l’impact que cette image peut avoir sur l’électorat musulman de France. Après l’électorat juif, ce sont les Musulmans – qui ont par ailleurs mille raisons objectives de le faire – qui risquent de se rapprocher du FN. Et, là, on parle d’un potentiel de plusieurs millions d’électeurs en augmentation exponentielle. Accessoirement, quel impact sur les Français attachés à la laïcité, cette photo de Marine Le Pen tête nue dans un temple musulman où nul ne vit jamais femme non voilée !

Fin mars, l’ex-chef de la DST, Yves Bonnet, avait dénoncé le financement des banlieues françaises par le Qatar. Nulle personne douée de bon sens n’ignore que ce jeu de (fausses) alliances avec des monarchies wahhabites dédaigneuses des fondements de notre civilisation est un jeu extrêmement dangereux. Comment expliquer que depuis 2007 les élites dirigeantes n’y renoncent pas ? 

    Non seulement elles n’y renoncent pas mais elles se montrent particulièrement lâches et veules. Au Qatar, quatre Français attendent qu’on leur rende leur passeport sans que la France ne s’en émeuve.

    J’en ai parlé dans l’article cité plus haut du 30 janvier dernier : « A quoi… euh, à qui servent nos relations avec le Qatar ? » Nos échanges avec l’Arabie saoudite et le Qatar représentent 1% de notre commerce international pour la première et 0,17% pour le second. A titre de comparaison, nos échanges avec la Belgique, quatre fois moins peuplée qu’eux, sont à 72,6 mds€, soit plus de six fois le total cumulé de ces deux pays. Par ailleurs, on invoque notre approvisionnement en pétrole et gaz ; or, le Qatar n’est que notre septième fournisseur de gaz avec 3,4% de nos achats, loin derrière la Russie avec laquelle on se fâche alors qu’elle nous en fournit 20%. Cela ne tient pas debout. Ce n’est évidemment pas pour les bénéfices que la France en tirerait : ils sont nuls.

    La vérité est autre. Elle s’appelle corruption, détournement de fonds publics, concussion, embrouilles en tous genres. Tous crimes dont ces deux pays sont des recéleurs. Ces deux pays sont de très grands arroseurs. Mais ils le font sans que cela leur coûte rien ! C’est cela, le drame. Nos échanges avec ces deux pays ne rapprtent rien à la France. Les centaines de millions d’€uros qui lui sont extorqués chaque année par le Qatar via un privilège fiscal exorbitant revient sous diverses formes aux gens de pouvoir, à leurs amis et à leurs clients : prestations et contrats bidon, subventions et versements à des fondations à fonds perdus, emplois réels ou fictifs, et, même, conférences de 45 minutes à 150 000 € l’unité…

    S’agissant des banlieues, non seulement le Qatar y déverse beaucoup d’argent mais il recrute énormément de jeunes « issus de la diversité », comme on dit. Toutes les entreprises françaises accréditées dans ce pays sont soumises à cette obligation. Pour asseoir leur influence chez nous, le Maroc et la Tunisie ont leurs élus français : le Qatar aussi.

    De ce point de vue, la veulerie de nos dirigeants peut aller très loin. Manuel Valls s’est rendu fin mai à Marseille pour l’inauguration d’une école privée islamiste parrainée par le Qatar et le Koweït. En théorie, cette inauguration pose problème mais tout le monde s’en fiche. A côté des autres renoncements, privilège fiscal et autres embrouilles dont il vient d’être question, c’est un détail. De toute façon, en France, la démocratie n’est qu’un leurre. Hollande est le Grand Calife Haroun el Poussah et Valls, son vizir Iznogoud. Tous deux font ce qu’ils veulent sans que ça dérange personne, surtout pas les médias, qui bénéficient d’un système auxquels ils participent. Quant au peuple français, il geint mais n’agit pas.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Plainte du Qatar contre Philippot : pourquoi si tard ?

  1. Berger dit :

    Et voilà que, dans cet article, on parle encore de « peuple français « . Mais où a-t-on pris qu’il y a un peuple dans ce pays ? Un peuple, un vrai, c’est une entité ethnique, quelque chose lié par les liens du sang . Allons, la France est tout juste composée de peuplade les plus diverses qui soient, et basta !

  2. Robert dit :

    Bravo Kader,
    Je partage complètement votre lucide analyse sur une situation qui, à défaut d’être combattue avec la rigueur nécessaire, ne pourra que s’empirer.
    Oui la « complicité » de l’Occident avec les terroristes ne surprend plus.
    Et il y a fort à parier que dans quelques temps, comme ce fut naguère le cas avec ceux du FLN, les terroristes de l’E.I seront reconnus par l’ONU.
    Très honnêtement, en l’état actuel, sans être défaitiste, je vois mal le peuple français s’opposer comme en 89 et descendre dans la rue.
    Il n’en a plus l’envie ni les moyens et de plus j’ai le sentiment qu’il s’en contre fou.
    A la limite nous pourrons assister à des conversions en masse, histoire de pérenniser la relative tranquillité.. Au cas ou !!!
    Quand aux résistants, car il y en aura, ils seront tout simplement dénoncés et châtiés !
    Notre pays a, hélas, déjà connu une telle situation.
    Cordialement et encore bravo.
    Robert

    • Jany dit :

      Tout à fait d’accord avec vous Robert ,nous avons un sentiment de déjà vu !
      Quant au peuple français qui geint mais ne réagit pas comme le dit notre ami Kader, cela fait des décennies que les gouvernements successifs s’y sont employés.
      Encore merci Kader pour vos analyses si intéressantes
      Amicalement

  3. ramaugé andré dit :

    Bravo et MERCI
    une fois de plus vous « tapez » dans le mil….enfin dans le mille
    Amicalement.

  4. COMMANDO MARINE dit :

    Bravo monsieur KADER pour votre article, la majorité des français devraient réviser et se remettent en mémoire une citation de Pierre de Ronsard … 1524-1585
    France de ton malheur tu es cause en partie
    J ‘en ai mille fois avertie
    Tu es marâtre aux tiens, et mère aux étrangers
    Qui se moquent de toi quand tu es en danger
    Car la plus grande part des étrangers obtiennent
    Les biens qui à tes fils, justement appartiennent.

  5. Eric STRULLU dit :

    Passionnant et félicitation pour cet explication délivrée presque simultanément avec l’information diffusée sur les média officiels. Vos analyses passionnantes sont une force de déconstruction du flot de propagande tout azimut qui tentent d’endormir les téléspectateurs, les lecteurs de journaux et les auditeurs des radios.
    Merci d’avoir repris l’offensive contre la désinformation.

  6. Jean-Pierre dit :

    Bonne analyse et bravo, et pour faire réponse à Hubert le peuple Français geint, mais se prépare et s’organise, la doctrine politique est posé et tout le monde est d’accord avec.
    Donc planifions et préparons la résistance, il va falloir occuper le terrain de quelques manières que ce soit, même au niveau du plus petit échelon. N’oublions pas la rue appartient à celui qui y descend…

  7. macia dit :

    encore d’accord avec vous.
    Merci !!
    Amicalement.

  8. ORSERO dit :

    J’ai tout lu Kader et cette analyse m’interpelle une fois de plus! Je pense que vous avez raison et le dernier paragraphe rejoint ce que je pense de ce gouvernement qui ne s’intéresse qu’à bâillonner les langues et à propager la pensée unique qui la sienne!
    La preuve, les manifs ne servent à rien puisque ce gouvernement décide tout seul et je n’entends pas beaucoup l’opposition manifester .

    Amicalement

    • DEVAUX Hubert dit :

      je trouve votre conclusion parfaite ….De toute façon, en France, la démocratie n’est qu’un leurre. Hollande est le Grand Calife Haroun el Poussah et Valls, son vizir Iznogoud. Tous deux font ce qu’ils veulent sans que ça dérange personne, surtout pas les médias, qui bénéficient d’un système auxquels ils participent. Quant au peuple français, il geint mais n’agit pas.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.