Après Paris, Bruxelles !

Daech a bon dos !
C’est la politique d’immigration propice à l’islamisation qui est responsable des attentats

Tous coupables !

Tous coupables !

    « C’est l’Europe qu’on attaque ! » Depuis cet après-midi, la politico-médiasphère bruisse de cette sentence. Qu’est-ce que cela signifie ? Que, si on n’est pas européiste (on peut être européen sans être européiste), on est l’ami des terroristes ? Vous verrez qu’avant peu, vouloir l’Europe des Nations souveraines et non l’Europe souveraine sans nations sera considéré comme un soutien à Daech.

    Mais, je l’ai écrit dès les attentas du 7 au 9 janvier 2015 : Daech a bon dos ! Daech est l’ennemi idéal, qu’on bombarde mais qu’on se garde bien d’éliminer : il est tellement bon dans son rôle de croquemitaine. Sauf que, si vous observez les trois séries d’attentats, des 7 et 9 janvier et du 13 novembre à Paris, et ceux du 22 mars à Bruxelles, et sauf démenti dans les jours à venir mais ça ne change rien à l’affaire, on ne voit apparaître au générique AUCUN ARABE ORIENTAL et BEAUCOUP D’ARABES EUROPÉENS.

    Et cette analyse vaut même si Daech les a revendiqués. Pourquoi voudriez-vous qu’il en soit autrement ? Les auteurs des tueries de Paris et de Bruxelles sont ses créatures mais seulement par adoption. Si ce n’avait été Daech, qui n’a fait que succéder à Al Qaïda, c’eût été un autre mouvement. Car les affaires irakiennes et syriennes ne sont que les révélateurs d’un mal plus profond et qui vient de beaucoup plus loin.

    Ce mal, c’est la politique d’immigration massive de populations déjà islamisées qui ont permis la contamination (je dis « contamination » car l’islamisme est un cancer) les enfants et petits-enfants d’immigrés maghrébins de longue date auxquels on n’a pas su faire aimer leur pays d’accueil. Comment la leur faire aimer alors que l’Ecole et tout ce que ces pays comptent de droits-de-l’hommistes rétrospectifs et sélectifs (on n’a pas entendu la Ligue des Droits de l’Homme quand les Harkis ont été massacrés et leurs survivants parqués dans des camps de concentration) leur « enseignent » que la France et, dans une moindre mesure, la Belgique, sont les pays du colonialisme et de l’esclavagisme ? Comment, alors qu’on a depuis trente ans, renoncé à l’assimilation et tout fait pour que les Immigrés musulmans soient les créatures d’un Alien islamiste indestructible ?

    Et qu’on ne s’y trompe pas ; le fait que la Belgique subisse le même sort que la France n’est rien de plus que la manifestation de ce que les tueurs – tous d’origine marocaine ou algérienne – savent parfaitement que ce pays frère est un bout de France détaché d’elle par la volonté des vainqueurs du Traité de Vienne de 1815 pour la punir de s’être donné à Napoléon.

    Le mouvement citoyen Peuple & Nation, s’il prend le pouvoir ou acquiert l’influence nécessaire, saura corriger cela : par une politique d’immigration zéro, de nationalité unique et d’expulsion de tout délinquant étranger, à plus forte raison s’il est convaincu d’islamisme. Quant aux Musulmans de France amoureux de leur pays – je pense notamment à ceux qui ont versé leur sang pour elle -, ils n’hésiteront pas un instant à accepter les révisions déchirantes que nécessite l’institutionnalisation d’un Islam adapté à une France fondée sur la civilisation romaine-chrétienne, héritière de Rome et portant son héritage comme un étendard.

Rappel : la prochaine réunion publique de Peuple & Nation aura lieu à Thionville (Moselle) le vendredi 25 mars à 19h, salle des Paroissiens, 3, place de l’Eglise.

« Il ne suffit pas d’être vertueux pour changer les choses en bien ;

il faut avoir (ou prendre) le pouvoir ! » PLATON (Les Lois)

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.