En marge des attentats de Bruxelles

« Le salafisme n’est pas hallal ! »

    Voici une réponse d’un musulman authentiquement français aux islamistes après les attentats du 13 novembre 2015. Je vous recommande de visionner la totalité de l’émission sur u.tube. Elle est passionnante et instructive

    Suivez bien la tête que fait le type à moustache à côté de lui sur le plateau d’I.Télé ; le moins qu’on puisse dire est qu’il ne manifeste aucun signe de connivence ou de soutien à M. Chirani. Et pour cause : c’est Anouar Kbibech, le président du Rassemblement des Musulmans de France, directement lié au gouvernement marocain. Il préside actuellement le Conseil Français du Culte Musulman. (Eh, oui ! Le Conseil français du culte musulman est présidé par un Marocain).

    Pour lui comme pour l’État marocain sous influence saoudienne, l’intégration pleine et entière des Musulmans dans les institutions françaises n’est pas hallal. Le Maroc ne reconnaît pas la double-nationalité et c’est tant mieux ; mais, surtout, les Musulmans marocains sont très proches du salafisme et du wahhabisme (l’Islam salafiste prôné par les Saoudiens) condamnés par Mohamed Chirani.

    La bataille contre l’intégrisme islamique qui tue des Européens et prône la haine de l’Occident passe par un soutien résolu aux Musulmans comme lui qui inculquent l’amour du pays d’accueil et qui, à cause de cela, sont sous pression des salafistes, QU’ILS SOIENT PIÉTISTES OU PAS !

    Pour cela, il faut qu’un pouvoir authentiquement patriote et décidé à défendre la civilisation française d’essence romaine-chrétienne fonde ce que j’appelle un Islam anglican français, c’est-à-dire propose, impose, même, aux Musulmans français une charte disant clairement quel Islam est compatible non seulement avec les valeurs de la société française mais aussi avec ses moeurs, ses traditions et son héritage civilisationnel : un Islam sans discriminations envers les femmes, sans signes extérieurs d’appartenance, c’est-à-dire non seulement sans voile mais aussi sans barbe, sans djellaba et sans babouches (comme Kamel Atatürk sut l’imposer à son peuple il y a un siècle), un Islam non prosélyte, qui se fonde dans le paysage français et qui renonce à toute revendication communautariste ; un Islam dont les fidèles s’imposeraient ce qui est de règle pour les autres croyants : réserver leur culte à la sphère privée, ne pas, comme aujourd’hui, demander à pouvoir faire cinq prières par jour dans les casernes ou dans les entreprises (ce qui est, sur les conseils de Badinter, sur le point d’être institutionnalisé par la loi El Khomri !), etc.

    Cet Islam anglican français est au programme de Peuple & Nation.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à En marge des attentats de Bruxelles

  1. Farid dit :

    Il se sent tellement Français votre bonhomme qui passe son temps à dénoncer le colonialisme et les méchants racistes… blanc bien évidemment.

  2. Martinez dit :

    Bonsoir Kader. Mais qu’attendez-vous d’aller faire des conférences un peu partout pour expliquer tout votre savoir? Les conseils de M. Bâdenter sont obsolètes, il est âgé et hors course. Il n’est plus de bons conseils. C’est vous et votre savoir qui devrait informer les gens. Le père Henri Boulad est venu à Paris faire des conférences, il est allé au Canada et un peut partout dans le monde pour expliquer le vrai islam. C’est un spécialiste de la question, ce père jésuite ègyptien. Amitiés Kader

    • Kader Hamiche dit :

      Chère Madame Martinez, pour faire des conférences, encore faut-il être invité. En toute chose, le problème est le même : il ne suffit pas de savoir faire, il faut faire savoir. C’est le plus difficile. D’ailleurs, je ne suis pas assez politiquement correct ou servile pour donner envie de m’inviter.
      Un exemple : la Mairie de Montpellier fait campagne contre le racisme. A ce titre, elle subventionne la Cimade, qui est immigrationniste et ne connaît qu’une forme de racisme: celui contre les étrangers. Total, la Cimade a invité la folle Houria Benteldja, la raciste anti-française (binationale algérienne) qui a inventé le concept de Souchiens (comprendre « sous-chiens ») pour parler des Français de souche, à venir à Montpellier le 5 avril prochain parler du dernier livre où elle vomit sur les Français.
      Si elle mettait un type comme moi face à elle, elle risquerait de rater son coup qui est de cracher sur les Français… avec leur argent, de surcroît !!! Et ne parlons pas de la télé, où on continuera de voir la hourie Houria et toute l’ anti-France semer leur haine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.