Macron/Le Pen : la lutte des classes

Et si Marine Le Pen l’emportait ?

L’annonce du résultat du 1er tour de la présidentielle m’a plongé dans une déprime telle que je n’ai suivi aucun des débats qui l’ont commenté. Et j’étais bien en peine de pouvoir ni vouloir écrire quoi que ce soit là-dessus. A l’idée de voir élu Président de la République un fat prétentieux de trente-neuf ans, suffisant, hautain et imbu de sa personne, inculte de surcroît, je me demandais si je n’allais pas finalement m’exiler à Saint-Pétersbourg. Plus grave, la perspective qu’un atlanto-euro-mondialiste immigrationniste, communautariste et chantre de la financiarisation et de l’ubérisation de l’économie, la marionnette de Rothschild et Goldman Sachs, accède à l’Élysée signifiait la mise en œuvre de la dernière phase de la destruction de la nation France. Un cauchemar ! 

Plus de quarante-huit heures après, je suis dans un tout autre état d’esprit. La raison a repris l’ascendant sur la passion et la peur (j’ai bien écrit « peur ») a fait place à l’espérance. Deux échos m’ont mis la puce à l’oreille : le premier est un sondage[2] qui indiquait dès lundi que 33% des électeurs de François Fillon et 20% de ceux de Jean-Luc Mélenchon se disaient prêts à voter pour Marine Le Pen au second tour. Dans le même temps, Georges Fenech déclarait à propos de ses électeurs : « Certains me disent :  j’irai à la pêche ; d’autres : je voterai Le Pen. Personne ne m’a dit : je voterai Macron » Une déclaration qui invalide radicalement une autre donnée selon laquelle 48% des électeurs de François Fillon se reporteraient sur Macron.

(Macron chez les Whirlpool : la lutte des classes !)

Si on étudie de près les résultats du premier tour, on observe que Marine Le Pen a obtenu, en réalité, bien moins de suffrages qu’elle pouvait en espérer. Compte tenu des circonstances et de l’augmentation des inscrits (+ 1 515 000), compte tenu du retour au bercail annoncé de l’électorat du FN capté par Nicolas Sarkozy en 2012 (estimé à 1,200 000) Marine Le Pen pouvait espérer dépasser les 9 millions de voix (jusqu’à 9,3 millions) au 1er tour. Or, non seulement : 1°/ les électeurs du FN captés par Nicolas Sarkozy en 2012 sont restés pour sauver le soldat Fillon, permettant ainsi à Fillon d’obtenir finalement un score honorable compte tenu du plombage de sa candidature par les affaires (de ce point de vue, le vote dit « utile » a joué au-delà des espérances), mais, 2°/ une partie des électeurs de « la France d’en bas » venus du Parti communiste sont allés grossir le score de Jean-Luc Mélenchon.

Ces deux candidats éliminés, il y a tout lieu de penser que tout ce beau monde fera au second tour le parcours inverse du premier : de nombreux électeurs de François Fillon, beaucoup plus que les 33% annoncés lundi par les sondages se reporteront sur Marine Le Pen, et tous ceux qui ont migré chez Jean-Luc Mélenchon en feront de même. Cela ne fera évidemment pas une majorité pour Marine Le Pen mais cela constitue un socle très important, supérieur au score de Macron du premier tour. A supposer que tous les 2 292 000 électeurs de Benoît Hamon du premier tour reviennent à Macron au second, contredisant le sondage déjà cité qui en annonce plutôt 75%, ces reports seront compensés par ceux des « petits candidats » classés à droite (2 529 000) : les deux candidats iront donc au second tour avec, respectivement, un socle, de 10 849 000 voix pour Macron contre au moins 12 897 000 à Marine Le Pen.

Nous savons tous que ce seront les reports de voix de Fillon et de Mélenchon qui feront l’élection. En effet, la participation du premier tour, exceptionnelle (77,77%), ne laisse que très peu de réserves aux deux candidats qualifiés pour le second. On peut même escompter sans risque que l’abstention constituera une option préférentielle pour de très nombreux électeurs déçus par !’élimination de leur champion. Par conséquent, Emmanuel Macron, dont l’électorat et infiniment plus volatile que celui de Marine Le Pen, devra convaincre sans perdre aucun de ses électeurs du premier tour 2 500 000 électeurs de plus qu’elle au second. Ce mercredi, il en est, si on en croit les sondages, à 1 million  de plus.

Marine Le Pen a dix jours pour les convaincre qu’ils font fausse route. Et j’ai de bonnes raisons de penser qu’elle y parviendra. (A suivre)[3]

____________________
[1] Au moment de son arrestation par la Gestapo, Tristan Bernard dit : « Nous vivions dans la peur ; maintenant, nous vivrons dans l’espérance ».
[2] Les sondages ont donné le résultat du premier tour à quelques décimales près.
[3] Dorénavant, je commenterai chaque jour la campagne.

Ce contenu a été publié dans Actualité politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

19 réponses à Macron/Le Pen : la lutte des classes

  1. Henri BELASCO dit :

    Je voterais bien pour MLP mais je ne peux concevoir la France en dehors de l’Europe. Certes ce n’est pas l’Europe dont nous avons rêvé, mais à qui la faute ? à l’Europe ou à nos hommes politiques qui ont attribué à cette malheureuse tous les pb que leur incompétence n’a pas su résoudre ? qui ont envoyé au Parlement (qui a le pouvoir de mettre en échec la Commission) les plus tarés d’entre eux et tous les « has been » de la politique ? Je ne peux donc pas voter pour Marine qui fait de la sortie de l’Europe son cheval de bataille au lieu de consacrer son énergie à la faire fonctionner.
    Je voterais bien pour Macron, mais après ses déclarations en Algérie, j’entendrais mon père se retourner dans sa tombe.
    Je m’abstiendrais bien mais c’est contraire à mon sens du devoir.
    Il ne me reste qu’une seule option : ne pas profiter du beau soleil de la Côte d’Azur et, la rage au cœur aller voter BLANC !

    • sitonia83 dit :

      Comment un Pied-Noir peut-il dire des choses pareilles, la famille Bélasco fait partie de l’Education Nationale si mes souvenirs sont bons, alors à gauche toute……..

      • H. Belasco dit :

        L’éducation nationale est de gauche ? Savais pas.
        De toute façon ma branche familiale n’est pas dans l’éducation nationale qui, soit dit en passant devrait être un peu moins sectaire et un peu plus respectueuse de la démocratie (on n’est pas forcément facho quand on n’est pas de gauche).
        D’ailleurs, si vous faites partie de cette noble institution, vous devriez vous pencher sur les programmes d’histoire et en particulier celui concernant la décolonisation.
        Enfin, on peut être PN (5 générations, pouvez-vous en dire autant ?) et de droite, ou PN et de gauche. C’est cela la démocratie, la possibilité de pouvoir s’exprimer librement sans subir l’opprobre de ceux qui ne pensent pas comme vous.
        Salutations d’un Oranais pur sucre.

  2. Azzedine dit :

    Mille félicitations pour cette analyse, au vu des ralliements quotidiens, notamment de NDA d’hier, MLP peut l’emporter, ce sera certainement de justesse, mais la victoire est probable.

    Azzedine, fils de Harki est fier de l’être.

    Vive la France.

  3. angel dit :

    Bjr Kader
    J suis étonné et ravi d voir q seule Marine peut encore sauver notre France !
    J suis moi même immigré né en Algérie et pourtant voyez vous si nous voulons sauver notre pays pas d’autre alternative contre ces mondialistes et ces francs maçons qui n rêvent que d créer le nouvel ordre mondial un ordre satanique
    Voter macron c voter pour les ténèbres
    Merci d votre post q j’ai eu plaisir à lire
    bien cordialement

  4. honore dit :

    Marie France garaud figure du gaullisme avec Pasqua, Seguin soutient Mlp! D’autres viendront!

  5. Jean-Pierre Fedelich dit :

    Je partage également votre analyse. Mais je crains que le matraquage permanent des médias en faveur du JFK Français (!) ou la culpabilisation à outrance des pauvres ignorants qui oseraient ne pas voter pour lui ou, pire, voteraient pour un parti « en dehors de la République » (entendu ce 27 avril à « C dans l’air », sans commentaire) ne permettent pas de faire la différence…

  6. fournier dit :

    ouled bledi je ne voterai ni pour l’un ni pour l’autre.LUCIEN

  7. Jany dit :

    Merci Kader ,votre silence laissait supposer votre écœurement mais je constate que votre patriotisme a repris le dessus.Beaucoup de doute et de questions se posent .La déclaration de Fillon dans les minutes qui ont suivi le résultat a abasourdi un grand nombre d’électeurs de droite ! Votre constat est juste:Face aux partis « classiques »,les « populistes » ont progressé et cela se répand dans le monde. Les peuples veulent retrouver leur pays sans pour cela se claquemurer. Le progressisme que l’on nous vend est pour moi du passéisme : il dure depuis plus de 40 ans et
    a entraîné la fracture des sociétés .
    Que choisir:Le redressement Supposé de la « Start-up » France vidée de son âme ou les difficultés Supposées d’une France éternelle fière de son essence ?
    Avec Macron j’aurai l’impression de cracher sur la tombe de mes ancêtres ,alors???
    Cordialement Kader et vive la France !

  8. Yacono gerard dit :

    En matière de prétentions, je crois Macron largement battu par une M.le.Pen qui parle haut et fort de sujets qu’elle ne connait pas, qu’elle ne maîtrise pas et surtout que ses propositions ne sont que le retour d’un lointain passé qui ne peut plus être ressuscité et que les plus anciens dont je fais partie ne regrette pas.

  9. Sire Georges dit :

    Cela reste très arithmétique,possible! Nous verrons bien.Cette élection est atypique,il n’y aura pas de gagnant.Celui ou celle qui l’emportera aura beaucoup de difficultés à gouverner un pays comme celui là qui de viendra du coup ingouvernable (4ème répoublique).le troisième tour est capital,c’est lui qui va donner la tendance pour les cinq années à venir,si celui ou celle arrive à tenir la route.Sans être d’un grand pessimisme je pense que nous courrons à la catastrophe quelque soit le vainqueur.Comment en est on arrivé là il faut le demander à chirac,sarkosy,hollande….les fossoyeurs de la démocratie et de la France

  10. Robert dit :

    Les appels immédiats à voter Macron de Fillon et de Juppé sont très mal passés dans l’électorat LR, sans compter l’offre de cohabitation de Baroin. Certains vont voter « avec leurs pieds » et d’autres voter MLP par dépit ! Oui, rien n’est peut-être encore joué…

  11. Ribière marie dit :

    Halla y lala ……..AMEN ………je souscris 100/100 à votre super article ! PTG !

  12. PICARD dit :

    Je partage totalement votre analyse. Ce sera le moindre mal.

  13. Pierre Escande dit :

    INCH ALLAH ! que tous les dieux de l’Olympe, ceux de l’Inde, de la Chine, et du Panthéon Mexicain: Tlaloc, Hehecatl etc….(puisque je vis au Mexique) puissent présider à l’adoubement de MARINE le jour de son entrée à l’Elysée.
    Effaçons nos différents et faisons tout pour que ce jour arrive, il faut sauver notre République, il faut sauver la France !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.