La LICRA et la Fondation Jean Jaurès veulent-elles la guerre des identités en France ?

Cet article d’abord publié sur mon blog Médiapart a été dépublié par « la rédaction de Médiapart car il ne respecte pas la législation en vigueur et notamment les dispositions de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. » J’ai demandé pourquoi à Fabrice Arfi, alors que Médiapart avait publié le 15 octobre un article de blog titré « La LICRA en pleine dérive réactionnaire ».
Evidemment, je ne suis pas dupe: seuls les gens « de gauche » ont le droit de se critiquer mutuellement. Un Patriote, à plus forte raison quand c’est un fils de Harki – donc de traître selon leurs canons idéologiques – n’a qu’à fermer sa gu…..
L’autre différence est que, moi, je donne des noms et je dénonce clairement le lobby pro-israélien radical qui utilise des organes comme la LICRA ou la « Fondation » Jean Jaurès pour servir SES intérêts et ceux de ses donneurs d’ordres. C’est ce qu’il fait ici en soufflant sur les braises des haines communautaires pour faire faire aux Français une guerre qui n’est pas la leur.
Ceci étant dit je ne me plains pas : la liberté se mérite ; elle implique quelques sacrifices dont celui, au premier chef, de la censure.

FJJ, Zemmour, LICRA, Identitaires, CCIF…, même combat ?

Ce vendredi 20 octobre a eu lieu au siège de la Fondation Jean Jaurès à Paris 9è un débat sur « les freins de (sic) l’intégration ». Venant d’une organisation socialiste qui a toujours combattu l’intégration des Immigrés, c’est pour le moins curieux. En creusant bien, on comprend. Tout porte à croire que nous ayons affaire à une offensive anti-Musulmans concertée.

« Quand la religion infiltre la société » : c’est le titre de la dernière « table ronde » des 7èmes universités d’automne de la LICRA organisées cette année au Havre[1]. Illico, comme j’ai l’esprit mal placé, je me suis dit que la LICRA faisait de l’auto-dérision en organisant une opération vérité sur l’omniprésence des Juifs français aux plus hautes charges politiques, économiques et sociales de la République. Mais non, il s’agissait juste de vilipender une supposée islamisation de la société française. Ce dont la lecture d’un tweet de la LICRA relayant une déclaration pour le moins osée d’Émilie Frèche, l’une des participantes à ce « débat«  écrit d’avance, m’a convaincu. Ce tweet, « L’islamisme[2] est un fascisme qui vise à déprogrammer et nier les individus »  a été relayé par un certain Jérémie Peltier, animateur du débat, puis retiré de sa lt après que moi-même et d’autres tweetos l’ayons commenté. Continuer la lecture

Publié dans Actualité politique | 8 commentaires

Législatives 2017 bis : la Gauche effacée du paysage politique

Lundi 19 juin, LR-UDI seule force d’opposition-collaboration

Ayant repris un à un les résultats des 577 circonscriptions pour vérifier si les LR-UDI pouvaient, par un sursaut de mobilisation, reprendre une partie du terrain perdu, j’ai conclu à de réelles possibilités de redressement de ce côté de l’échiquier politique. La « droite-de-gouvernement-quitte-à-se-renier » peut s’en sortir avec près de cent-cinquante élus au soir du second tour. Mais ça n’écornera pas beaucoup la majorité macronienne. Continuer la lecture

Publié dans Actualité politique | 7 commentaires

Législatives 2017 : un 1er tour en trompe-l’oeil

Une vaguelette Macron aux effets de tsunami

La propagande médiatique en faveur de Macron a eu des effets dépassant ses espérances. A force de s’entendre dire que les Législatives étaient jouées, les Français ont boudé les urnes. Enfin, pas tous : 85% des électeurs d’En Marche ont confirmé leur vote du 23 avril contre seulement 68% de ceux cumulés de François Fillon et des « divers droite », 35% (trente-cinq pour cent !) de ceux additionnés de Marine le Pen et Nicolas Dupont-Aignan, et 51% de ceux de Jean-Luc Mélenchon, candidat commun aux Insoumis et au PC. Continuer la lecture

Publié dans Actualité politique | 10 commentaires

Législatives 2017 : la tornade Macron

A Béziers, LR-UDI-PS-PC à la soupe macronienne ! Une solution : le vote révolutionnaire.

Couquet, Du Plaa, Aboud, Ménard : ils pompent l’air de Béziers.

Au fur et à mesure que la campagne pour les Législatives avance, je vais de consternation en hallucination. La « droite » LR-UDI, le PS et le… PC (!) se disputent l’honneur putassier de donner à Macron la majorité parlementaire qui va lui permettre de mener à bien sa funeste entreprise de liquidation de la France comme état-nation. Continuer la lecture

Publié dans Actualité politique | Laisser un commentaire

Législatives 2017 : pour une majorité et un gouvernement nationistes

Une victoire LR-UDI en juin, seule chance de sursis pour la France

On a voulu voir Macron, on a vu Macron. Et on n’a pas fini de le voir car il est là pour cinq ans… au moins ! Depuis la nomination de son gouvernement, on a même vu sa méthode : tout dans l’embrouille. Il a pris des ministres soi-disant dis « de droite » pas pour avoir des ministres de droite mais pour casser la Droite. Continuer la lecture

Publié dans Actualité politique | Laisser un commentaire

Législatives 2017 : je ne serai pas candidat

Je renonce à me présenter sur la 6ème circonscription de Béziers contre l’ex-trotskiste et aventurier Robert Ménard.

Robert Ménard, qui avait pris Béziers sur la promesse de ne s’occuper que de sa ville, est candidat à la Législative de Béziers par l’intermédiaire de sa femme Emmanuelle Duverger-Ménard.

Cette candidature est soutenue par Philippe De Villiers, le SIEL, le CNIP et, plus surprenant, le FN. Surprenant car, il y a peu, le FN disait ne pas soutenir le candidat Robert Ménard car celui-ci, entre autres initiatives, avait cherché, comme je l’ai écrit dans un article de mon blog à l’occasion des « Rendez-vous de Béziers », cherché à obtenir l‘investiture des Républicains en lieu et place d’Elie Aboud. Ce soutien confirme la démarche politique erratique d’un parti dont les dirigeants se révèlent bien peu cohérents et dignes des espoirs que ses militants et, surtout, les Patriotes mettent en eux.

Suite à cette annonce, j’avais décidé de me présenter contre M(me) Ménard et j’ai pris des contacts en vue de m’assurer du soutien de quelques personnalités et formations politiques locales et nationales pour crédibiliser ma candidature. Qu’il soit dû à des calculs politiques, à des caractères velléitaires ou à une réelle allégeance au gourou Ménard, toujours est-il que ma démarche s’est soldée par un échec.

J’ai donc décidé de retirer ma candidature.

Sur le fond, celle-ci, compte tenu des candidats en présence, risquait en définitive de déboucher sur un résultat inverse de celui escompté : au lieu de l’éliminer, ma candidature, en prenant des voix au candidat de la droite dite « républicaine », contribuerait à une triangulaire favorable à M(me) Ménard. Or, je suis un citoyen responsable et je ne veux absolument pas priver Béziers d’un député membre de la très probable majorité REPS-UDI qui sortira des urnes le 18 juin prochain car cela signifierait pour ma ville et son territoire une proscription de cinq ans dommageable voire catastrophique pour les Biterrois.

Accessoirement, dans un contexte de déliquescence du FN qui, selon moi, se traduira par un terrible échec aux Législatives et aucun élu à l’Assemblée nationale (ce dont Marion Maréchal Le Pen a déjà pris acte en quittant provisoirement la vie politique), l’élection de M(me) Ménard constituerait une exception dont je ne veux pas être de près ou de loin le responsable.

L’action de Peuple & Nation commence vraiment

La situation politique nationale se clarifie. On sait maintenant quels sont les enjeux : le remplacement des nations par une Europe supranationale sous la coupe de la haute finance internationale, ouverte à une immigration débordante, communautariste et vouée à la consommation de produits frelatés que le TAFTA imposera aux cinq cents millions d’Européens. Notre combat, qui est ce lui de tous les Patriotes, est de nous y opposer. Nous le ferons en liaison avec les autres formations vouées au même objet.

(Le site de Peuple & Nation sera accessible ce mercredi 24 mai.)

Publié dans Actualité politique | Laisser un commentaire

Macromania !

Une twitteuse : « J’en ai déjà marre du quinquennat Macron ! »

La journée du dimanche 14 juin 2017 a été dure, très dure aux téléspectateurs. Enfin, c’est ce qu’on m’a dit ; moi, je n’ai pas regardé la télé. Mais, dans la nuit, j’ai lu une multitude de tweets et d’articles de presse sur les dithyrambiques reportages et commentaires des télés sur l’investiture du petit Macron. Et je n’ai pas échappé à quelques images qui m’ont vraiment mis mal à l’aise. L’une d’elle, Macron tirant l’oreille de Bayrou, fut un sommet. Beurk ! Continuer la lecture

Publié dans Actualité politique | 7 commentaires