Peillon candidat : très forts, les Socialistes !

La Gauche n’est jamais aussi bien dans ses bottes qu’à l’approche des élections

imagesVincent Peillon débarque – en apparence – comme un éléphant dans un magasin de porcelaines où seraient passés cinq de ses congénères avant lui ; et tous les experts  patentés de la politique médiatique assise (sur son c…) de se récrier ! « Qu’est-ce que c’est que ces Socialistes qui foutent le b… dans notre système de pensée si bien ordonné où telle situation est censée déboucher immanquablement sur telle autre ? » Continuer la lecture

Publié dans Actualité politique | Laisser un commentaire

Hollande exfiltré, le paysage politique s’éclaircit

Tout est en place pour un duel Fillon/Valls

fillon_vallsCe matin sur France Inter, Thomas Piketty a dit DEUX choses intéressantes et justes : la première est qu’Emmanuel Macron se fiche du monde à se poser en censeur d’une politique à laquelle il a participé et qu’il a même, d’une certaine manière, inspirée. (Pour ceux qui ne le sauraient pas, la « loi El Khomri » aurait dû s’appeler « loi Macron ») ; la seconde est que, sans François Hollande, la primaire redevient pertinente. Hollande out, les candidats hors primaire n’ont plus aucune raison – ou prétexte – à s’en dispenser. Continuer la lecture

Publié dans Actualité politique | 4 commentaires

A quoi joue Alain Juppé ?

Juppé n’a aucune chance de gagner ; pourquoi s’accroche-t-il ?

doc2-page-001Alain Juppé, dans la défaite, se découvre d’une violence et d’un mauvais esprit insoupçonnables ; en deux mots, mauvais joueur. Attaquer François Fillon sur son programme alors qu’il ne présente que des différences de degré avec son propre programme est d’une insigne mauvaise foi. L’attaquer sur les ralliements « d’extrême-droite » parce que Chauparade, qui ne rate aucune occasion de venger son éviction du FN, a appelé à voter pour Fillon est indigne. Quant à la critique des positions de Fillon en matière d’éthique (avortement) et de société relève franchement de l’ignominie de la part de quelqu’un qui, si on en croit ceux qui le connaissent de longue date, ne s’est découvert « progressiste » que très tardivement. De fait, la campagne de deuxième tour d’Alain Juppé, que d’aucuns qualifient « de gauche », n’a rien, en moins vulgaire, à envier à celle de Libé. Continuer la lecture

Publié dans Actualité politique | 7 commentaires

Fillon candidat, Bayrou ira-t-il ?

Fillon Président, la Nation contre une coalition d’Euro-mondialistes

bayrou_fillonMes lecteurs savent que je ne prends pas la plume pour commenter ce que tout le monde a sous les yeux mais en tirer des perspectives pour l’avenir. J’ai dit ici même que Fillon était le président qu’il fallait pour la France et que, en tout état de cause, il était de l’intérêt des Patriotes qu’il fût désigné par la droite pour la représenter à la prochaine présidentielle. C’était une façon d’inciter les électeurs du FN à entretenir deux fers au feu : Fillon opposé à Marine Le Pen le 7 mai prochain est la configuration idéale pour un Patriote digne de ce nom puisque l’un et l’autre sont pour la France les meilleurs garants d’une souveraineté menacée par le camp de la mondialisation et de la communautarisation de l’Europe.  Continuer la lecture

Publié dans Actualité politique | 28 commentaires

L’imposture Macron

Pourquoi la baudruche Macron va se dégonfler sans avoir jamais pris.

Macron va disparaître du paysage politique pour plusieurs raisons qui tiennent au fond, à la forme, à sa personne, au paysage politique français et au contexte.

Raisons de fondmacron

Macron a un projet : l’instauration d’un système euro-atlanto-mondialiste dirigé par des hommes de la haute banque d’affaires, c’est-à-dire, pour la France, lui-même. Dans l’abstrait, ce projet, pour le citoyen lambda, est neutre. Ce qui l’est moins, c’est ce qu’il induit : la fin des États-Nations et leur remplacement pas une Europe des grandes régions transnationales réduites au rang de préfectures, l’immigration massive, la communautarisation des sociétés et son corollaire l’islamisation de l’Europe. Les Français n’en veulent pas. Continuer la lecture

Publié dans Actualité politique | 5 commentaires

L’Amérique trumpisée !

Et maintenant, que va-t-il faiiireuuu ?

president-trumpDepuis ce matin, il n’y a plus place sur les rézosocios que pour la victoire de Donald Trump sur Hillary Clinton. Le concours est évidemment gagné par ceux que les bien-pensants appellent la « fachosphère » qui ont inondé le web de messages enthousiastes à un point tel qu’on aurait cru qu’il s’agissait de la victoire de Marine Le Pen. Tous ceux qui, à un moment ou à un autre, ont dit du mal de Trump ont eu droit au rappel de leurs insultes ou à celui de leur connivence avec la (mauvaise) perdante. Les photos de Juppé, Sarkozy, Hollande et autres « démocrates » serrant dans leurs bras Hillary Clinton continuent à l’heure où j’écris ces mots à inonder la toile.

Continuer la lecture

Publié dans Actualité politique | 6 commentaires

Et si c’était Fillon ? (2/2)

Pour les Patriotes, la primaire de la « droite et du centre » est le 1er tour de la Présidentielle.

doc4-page-001A qui profitera cette nouvelle donne ? Ceux qui ne voient que l’écume des choses répondront un peu vite : « A Juppé ! ». Erreur ! Pareille idée méconnaît la droitisation de l’électorat sarkozyste. N’étaient les errements idéologiques du FN, l’électorat droitier des Reps aurait depuis longtemps rallié Marine Le Pen. Son refus de rejoindre et de soutenir pleinement les lois dites « sociétales » a refroidi les Français les plus attachés à la civilisation et aux valeurs romaines chrétiennes, beaucoup plus nombreux qu’on ne le croit[1] ; il serait étonnant qu’ils abandonnent Sarkozy pour Juppé. D’ailleurs, LMPT a quasi officiellement rallié François Fillon. C’est donc lui le mieux placé pour tirer avantage des erreurs de Nicolas Sarkozy.  Continuer la lecture

Publié dans Actualité politique | 8 commentaires